Vous naviguez sur le site Mordu

Le café Apollo : un perron d’église moderne

L’image est en cours de chargement...

Le café Apollo se veut un commerce favorisant les produits locaux, dirigé par un jeune couple qui désire redonner vie au centre-ville de Sainte-Anne-de-Beaupré. | Photo : Radio-Canada / Allison Van Rassel

Un nouveau café vient d'ouvrir ses portes dans le centre-ville de Sainte-Anne-de-Beaupré. Le café Apollo, ancré dans la philosophie de la troisième vague de consommation du café, met tout en place afin d'attirer la population locale dans le but de revitaliser un centre-ville jusqu'à présent boudé de la population locale.

 Le centre-ville local avec des événements locaux, il n’y en a pas et ça n’a jamais vraiment existé, souligne Gabrielle Pilotto, copropriétaire du café Apollo avec son conjoint Matthieu Charland.

L’image est en cours de chargement...

Le couple Gabrielle Pilotto et Matthieu Charland, propriétaire du nouveau café Apollo de l'avenue Royale, à Sainte-Anne-de-Beaupré. | Photo : Radio-Canada / Allison Van Rassel

Le quartier est toutefois bondé de touristes, car la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré située à quelques mètres du nouvel établissement de restauration attire beaucoup de monde pour son imposant patrimoine religieux.

Les résidents du quartier n'y voient aucune raison de s'y déplacer, car il n'y a pas de service, poursuit Gabrielle, mère de deux jeunes enfants, qui a grandi et habite sur la côte Sainte-Anne. Le restaurant est fermé depuis le début de la pandémie, l'antiquaire ouvre juste les week-ends et la galerie d'art a une belle clientèle, mais c'est tout. En ce moment, on est le seul commerce ouvert quatre jours semaines et à l’année. C’est un défi, mais on y croit.

« Déjà, on attire une clientèle qui vient redécouvrir le secteur. Ça va redevenir un centre-ville qui n’est pas juste là pour les touristes. »

— Une citation de  Gabrielle Pilotto, copropriétaire du café Apollo

La réfection du quai de Sainte-Anne-de-Beaupré et de son littoral a certainement motivé Gabrielle et Matthieu à investir. Le projet de 11 M $ a pour but de revitaliser le secteur et d'amener la population locale à fréquenter les lieux.

L’image est en cours de chargement...

La zone du quai de Saint-Anne est actuellement en réfection majeure.  | Photo : Radio-Canada / Allison Van Rassel

Lifestyle 3e vague

Toutefois, c’est l’effet pandémie sur la vie de famille qui a davantage motivé le projet. Matthieu Matt Charland est un réalisateur autodidacte bien connu dans le monde de la pub et de la musique au Québec. C’est lui qui a réalisé la fameuse campagne blind love de Tourisme Québec.

L’image est en cours de chargement...

Les cyclistes sont nombreux dans le secteur et profitent abondamment de l'énergie offerte par le café offert chez Apollo.  | Photo : Radio-Canada / Allison Van Rassel

Matt voyage énormément pour son travail. Lors de notre rencontre, il arrivait tout juste d’un tournage dans les Territoires du Nord-Ouest. Avec deux jeunes enfants, l’artiste souhaite désormais se poser les pieds un peu plus longtemps dans un endroit qui lui ressemble.

Je veux continuer à faire des projets qui m’animent, mais je veux aussi profiter plus de ma famille et de mon Québec, souligne l’homme d’affaires. La pandémie nous a ouvert un peu les yeux et je veux en prendre moins. Ici, au café, ça ground. On se rassemble et on se donne rendez-vous. On profite plus les uns des autres.

Le décor est minimaliste avec le bois comme matériau principal. Ce sont les grandes portes de garage qui s'ouvrent sur la façade de l'immeuble qui attirent immédiatement le regard. Elles laissent pénétrer un imposant flot de lumière naturelle dans le commerce et broient la frontière avec l'extérieur.

L'accent vert de la céramique au pourtour du comptoir de service évoque la forêt non lointaine. Dans un invitant coin repos, un mobilier mid century modern ajoute du flair au lieu. La musique, elle, tout aussi soigneusement sélectionnée par le couple, propose une ambiance aérienne sans accent tonique. Tout est en place pour s'offrir un moment de bonheur, café à la main.

Tout du café Apollo appartient au lifestyle de la troisième vague de consommation du café, une philosophie qui exige que l’on prenne davantage le temps de déguster et explorer les terroirs du café, comme on le fait pour le vin.

L’image est en cours de chargement...

Un court menu de collations et plats prêts-à-manger santé, cuisinés sur place par Alexia Drouin est aussi offert. | Photo : Radio-Canada / Allison Van Rassel

Ces cafés torréfiés de façon artisanale mettent de l’avant des profils aromatiques souvent plus fruités et des goûts plus acidulés, comme ceux que l’on consomme plus couramment en filtre, sans toutefois s’y limiter.

On est dans le lifestyle du café et non dans la consommation massive, précise l’amateur de café. On a voyagé partout sur la planète et on débute toujours nos voyages dans ce genre de café indépendant. On a mis sur pied un endroit où l'on aimerait s’accrocher les pieds.

L’image est en cours de chargement...

Apollo sert le café du torréfacteur montréalais ZAB avec du lait Henrietta spécialement pour les baristas. | Photo : Radio-Canada / Allison Van Rassel

Un court menu de collations et plats prêts-à-manger santé, cuisinés sur place par Alexia Drouin est aussi offert. Dans l’espace boutique, il y a tout plein de produits pour initier la population locale aux produits du Québec : des sacs de café de torréfacteurs montréalais, des bières de microbrasseries des Cantons de l’Est, des cidres fermiers de Chaudière-Appalaches ainsi que des vins biologiques obtenus par des agences d’importations privées de Québec.

Des soirées dégustation et découvertes sont aussi à prévoir.


Café Apollo
10 013, avenue Royale, Sainte-Anne-de-Beaupré
Instagram(Nouvelle fenêtre)
Facebook(Nouvelle fenêtre)

Le café Apollo se veut un commerce favorisant les produits locaux, dirigé par un jeune couple qui désire redonner vie au centre-ville de Sainte-Anne-de-Beaupré. | Photo : Radio-Canada / Allison Van Rassel