10 trucs zéro déchet en camping

L'image est en cours de chargement...

10 trucs zéro déchet en camping. | Photo : O'Gleman Média / Alma Kismic

Cet article a été écrit en collaboration avec la Sépaq.

En camping, on est aux premières loges pour admirer notre belle nature, ses lacs, ses rivières et ses forêts. Pour préserver ces paysages grandioses et continuer d’en profiter, voici nos astuces pour un séjour (presque!) zéro déchet.

    1. Planifiez vos repas

Planifiez bien votre menu pour éviter de gaspiller des aliments, d’en apporter trop ou de devoir faire des détours à l’épicerie. Sauce spaghetti, chili, soupes, boulettes, voilà des repas gourmands, simples à préparer à l’avance et faciles à trimballer. En plus, ça vous donnera un congé de popote bien mérité après une longue randonnée ou une journée en kayak.

    2. Achetez en vrac

Avant de partir, faites le plein d’aliments en vrac : noix, fruits séchés, pâtes, flocons d’avoine, épices… Choisissez vos préférés! C'est une belle façon de minimiser les emballages de plastique. Et pour vous simplifier la vie, à l’épicerie, remplissez directement les contenants ou les sacs réutilisables que vous comptez apporter en camping.

    3. Préparez des collations maison

Les barres tendres du commerce, c’est bien pratique, mais elles sont les championnes du suremballage. Pour diminuer vos déchets (et économiser!), rien de mieux que de cuisiner ses collations maison. Préparez des muffins, des galettes, des barres protéinées, des boules d’énergie ou encore un mélange de noix et de fruits séchés. Surtout, optez pour des collations que vous aurez vraiment envie de manger. Autrement, vous risquez de ne pas les toucher et de les gaspiller. En balade, gardez-les dans un sac à collation qui se glisse bien dans un sac à dos.

    4. Conservez bien vos aliments

Ce n’est jamais agréable d’ouvrir sa glacière pour constater que son paquet de viande crue a coulé et a contaminé d’autres ingrédients! Pour éviter les mauvaises surprises, transvidez votre viande dans un contenant hermétique. Et placez vos fruits fragiles, comme les fraises ou une poire, dans un contenant rigide pour qu’ils ne s’abîment pas. Mieux vos aliments seront conservés, moins vous gaspillerez. Même l’organisation de la glacière est un art facile à apprivoiser!

    5. Préparez des repas touski

Vers la fin de votre séjour, vous vous retrouvez avec plein de petits restes d’aliments au fond de la glacière? Plutôt que de les jeter, transformez vos derniers morceaux de légumes et de fromage en trempette-repas. Ou préparez une croustade déjeuner avec vos fruits poqués et un reste de granola. C’est tellement satisfaisant de vider plusieurs contenants à la fois!

    6. N’oubliez pas vos bouteilles d’eau réutilisables

Si vous campez près de votre voiture, vous pouvez aussi remplir de gros bidons d’eau à garder dans votre véhicule. Ils vous permettront de vous ravitailler. Une fois vidés, conservez-les pour votre prochain séjour en camping. S’il n’y a pas de stationnement à proximité, équipez-vous plutôt de comprimés ou d’un filtre pour purifier l’eau. Vous en trouverez facilement dans les magasins de plein air.

    7. Apportez de la vaisselle réutilisable

Troquez la vaisselle jetable pour un ensemble de vaisselle réutilisable, bien plus écolo. En plus de générer beaucoup moins de déchets, il vous durera des années. Et si vous faites du camping à l’occasion seulement, pourquoi ne pas en emprunter à des amis habitués? Vous pouvez même vous procurer de la vaisselle usagée. Faites un tour dans les friperies pour vous équiper!

8. Prévoyez des contenants pour vos surplus d’aliments

Pour conserver vos restants, pensez à apporter quelques plats hermétiques vides. Ça vous permettra de bien les préserver, sans pellicule de plastique. Ils seront aussi très utiles pour transporter votre lunch si vous partez en excursion pour la journée.

9. Ne jetez pas vos aliments dans la nature

Vous pensez qu’un trognon de pomme lancé au bord d’un sentier est sans conséquence? En fait, comme les conditions de compostage ne sont pas optimales dans la nature, les trognons, pelures et autres restants d’aliments prendront beaucoup de temps pour se décomposer, même s’ils sont biodégradables. Sans oublier que ça déséquilibre la faune et la flore du parc. Évitez d’ailleurs de nourrir les animaux sauvages, qui doivent demeurer à l’état sauvage. Gardez vos restes d’aliments dans un sac.

    10. Rapportez vos déchets

En rapportant vos déchets à la maison pour les jeter, les recycler ou les composter, vous évitez de laisser des traces dans la nature et de faire déborder les poubelles des parcs. D’ailleurs, à la vue de tous vos déchets rassemblés dans un sac, vous serez encore plus conscient de votre empreinte environnementale. Un bel incitatif pour continuer de s’améliorer!!

Pour conserver la beauté de nos espaces verts, ce n’est pas bien compliqué. Avec un peu de planification et quelques nouvelles habitudes, tout le monde peut y arriver.

10 trucs zéro déchet en camping. | Photo : O'Gleman Média / Alma Kismic