Jérémie Jean-Baptiste, le nouveau chef maison de Mordu

par  Alexis Boulianne

L'image est en cours de chargement...

Le chef d’origine martiniquaise Jérémie Jean-Baptiste s’ajoute aux têtes d’affiche de Mordu à titre de chef maison. | Photo : Radio-Canada / Martin Labbé

Mordu a trouvé son chef maison. Jérémie Jean-Baptiste, chef d’origine martiniquaise installé à Québec, veut qu’on prenne goût à la cuisine. C’est par sa bonne humeur et sa passion pour la bouffe qu’il nous dévoilera ses astuces et ses recettes pour un quotidien rempli de nourriture saine et appétissante.

J’ai envie que les personnes réticentes à la cuisine prennent goût à cuisiner, raconte Jérémie Jean-Baptiste. Que ceux qui ne cuisinent pas prennent les devants et essaient.

Le quotidien chargé de défis peut parfois freiner les gens en cuisine. J’utilise mes propres défis pour faire connaître des recettes que j’ai découvertes, explique-t-il. On les a tous, ces contraintes, mais il ne faut pas que ça nous empêche de manger des aliments de qualité.

Il a amorcé son parcours culinaire dans le restaurant antillais de sa mère, dans la région de la Bourgogne, en France. Marqué par les saveurs martiniquaises et par sa formation en cuisine française classique, Jérémie adore mélanger les inspirations. 

Diplômé en cuisine, mais aussi plus précisément en boulangerie, le chef voit la table comme le lieu de partage et d’égalité par excellence. On est tous au même pied d’égalité au moment où la fourchette amène la nourriture dans notre bouche, souligne-t-il.

Et quand on s’amuse en cuisine, la vie prend du mieux. On vient ajouter un petit extra à notre ordinaire, ajoute le chef.

Depuis le lancement de Mordu, Jérémie Jean-Baptiste collabore à la websérie Au goût du jour, qui vise à remettre à la sauce contemporaine de vieilles recettes. À cela s'ajoutera sa propre série, dans laquelle il tâchera de faire ce qu’il aime le plus : émerveiller les gens.

Le chef d’origine martiniquaise Jérémie Jean-Baptiste s’ajoute aux têtes d’affiche de Mordu à titre de chef maison. | Photo : Radio-Canada / Martin Labbé