Menus pour emporter : 11 coups de coeur de l'équipe de Mordu

L'image est en cours de chargement...

Prêt à emporter | Photo : Radio-Canada / Ariane Pelletier

Avec la fermeture des salles à manger de la dernière année, le domaine de la restauration a dû embrasser le « prêt-à-emporter ». Passionnée de bouffe elle aussi, l’équipe de Mordu, établie dans le Grand Montréal, a décidé de rendre hommage aux restos de quartier en présentant ses coups de cœur pour les plats à emporter. Petit tour de la ville – et plus loin encore.

Dinette Triple Crown (Montréal) 

Lorsque je commande un repas pour emporter, c’est souvent pour l’une de ces deux raisons : mon inaptitude à cuisiner le mets en question ou un niveau d’énergie trop bas. Quand j’ai une envie de bouffe réconfortante (ce qui représente environ 95 % du temps), mon indispensable est la Dinette Triple Crown. Comme je suis dans l’impossibilité totale de cuisiner du poulet frit, la Dinette est ma référence pour un bon repas typique de l’Amérique du Sud. En plus, leur mac n’ cheese fait partie, à mon avis, des meilleurs de Montréal.Mylène, gestionnaire des médias sociaux

La Belle Tonki (Montréal)

 Nous avons découvert ce resto dans l’Ancien Monde et nous sommes tombés amoureux de l’ambiance, de l’énergie et de l’équipe plus que sympathique. Avec la pandémie, nous avons donc remplacé notre sortie resto par les vendredis ''on commande!'' La Belle Tonki ne nous déçoit jamais avec la qualité et l’originalité de ses plats. Mon coup de cœur est le burger banh mi pané aux Rice Krispies!  — Jean-François Simard, monteur

L'image est en cours de chargement...

Plat de Thit Kho : porc, shiitake et œufs de caille caramélisés servi avec riz jasmin et feuilles de moutarde. | Photo : Capture d’écran - Facebook / La Belle Tonki

Le Roi du Smoked Meat (Montréal)

Je commande au Roi sur une base régulière pour deux raisons. La première : c’est la meilleure viande fumée à Montréal, un point c’est tout. Au-delà du sandwich traditionnel, leur spaghetti à la bolognaise garni de smoked meat me rappelle celui cuisiné par mes tantes. Il est dur à battre, surtout avec un Coke aux cerises glacial. Leur viande fumée s’incorpore autant à des tacos qu’à un petit déjeuner du camionneur. Mais surtout, un plat à emporter du Roi me rappelle ce lieu que j’adore, hautement accueillant à toute heure du jour ou de la nuit. Tout le personnel nous traite aux petits oignons, c’est un point d’ancrage pour la communauté qui l’entoure.Claudia Boutin, rédactrice

Chez Yuan (Montréal)

 Cet endroit offre des mets végétariens et végétaliens de superbe qualité pour pas très cher. Nous avons essayé plein de restos véganes pendant cette année de pandémie et c’est sans conteste celui qu’on recommande pour le rapport saveur/quantité/prix. Il y a également une belle sélection de viandes végés. Mon plat préféré est le végé-canard impérial, et mon chum capote sur leurs raviolis sauce arachide. Myriam Mansouri, développeuse

Rôtisserie 4uatro (La Prairie)

 C’est une cuisine fusion latino-caribéenne. Le poulet, on le sait tout de suite que c’est de la bonne qualité, les sauces péruviennes sont tip-top, et le service est bon et amical. Il faut par contre appeler avant d’y aller, car ça peut être long! Charles-Jeremy Colnet, premier développeur

Hà Mont-Royal (Montréal)

 Hà Mont-Royal est ma petite découverte en ce temps de pandémie. Un véritable bijou qui me fait voyager à travers les saveurs de l’Asie du Sud-Est. Mon petit péché mignon, c’est le classique saumon coco-tom yum. Rien que d’en parler, je salive déjà! Je n’oublie pas non plus de commander les fameuses chips de crabe, histoire de me mettre en appétit : elles sont tellement bonnes. Je m’arrête là, au risque de vous parler de toute la carte! Laurène Jardin, coordonnatrice de production

L'image est en cours de chargement...

Un plat pour emporter du restaurant Hà. | Photo : Capture d’écran - Facebook / Restaurant Hà

La Vitrine (Saint-Faustin–Lac-Carré)

 Pour ceux et celles qui passent leurs week-ends à Tremblant, ça vaut la peine de passer par le côté nord pour ramasser des mets préparés à La Vitrine! Cette épicerie fine, aussi comptoir pour emporter, met en vedette des produits locaux préparés par un chef qui a su se réinventer en temps de pandémie. De la tourtine aux côtes levées jusqu’au gravlax maison, en passant par le porc effiloché et les viennoiseries pour l’avant-ski, c’est tout simplement délicieux et pratique! Marie-Nathalie Poirier, stratège

Le Knuckles (Montréal)

 C’est un nouveau restaurant qui offre une cuisine en apparence simple, mais à la fine pointe de la gastronomie, à des prix plus qu’abordables, dans un minuscule espace qu’on a hâte d’occuper. Des ingrédients locaux, des aliments faits maison et des techniques culinaires innovantes, en plus d’une volonté de réduire le gaspillage et les déchets : voilà qui résume la cuisine du Knuckles. Alexis Boulianne, rédacteur

Satay Brothers (Montréal)

 C’est peut-être dur à croire, mais nous n’avons pas vraiment commandé de plats à emporter pendant la pandémie... La seule exception est quand ma copine est allée chercher du poulet frit chez Satay Brothers pour ma fête. Les frères Winnicki ont tout appris sur la cuisine singapourienne de leur mère qui travaillait avec eux dans la cuisine à leurs débuts. Le poulet frit style Singapour a une panure légère et très croustillante à base de farine de riz. La différence, c’est qu’il est servi avec des feuilles de curry frites qui amènent de la profondeur aux saveurs par leur amertume subtile et leurs effluves entre le cumin et le basilic. Il faut évidemment tremper le poulet dans la sauce sucrée aux piments, plus sucrée que pimentée, mais on se rattrape avec une som tam (salade de papaye verte) bien relevée. Donc cette seule fois était tout de même mémorable! Maxime Robert-Lachaine, monteur

Accommodation Danny (Saint-Lambert)

 Le resto m’avait d’abord été recommandé par une amie, qui n’en disait que du bien. Ensuite est venu un autre ami, puis un autre... À force d’en entendre parler, j’ai décidé que le temps était venu d’essayer la Danny Style Pizza, du chef et restaurateur Danny St Pierre. Toute la famille a craqué pour cette pizza de style Détroit à la croûte aussi spongieuse que croustillante. Coup de cœur des adultes pour la pizza Soupe à l’oignon (oignons caramélisés, Alfred le fermier), et les minis ont succombé à la Power pepperoni. On aime l’accompagner de rémoulade de céleri-rave et de betteraves rôties. Incontournable sur la Rive-Sud pour les fans de pizzas. Claudia Timmons, cheffe de contenu

L'image est en cours de chargement...

Pizzas pour emporter de chez Accommodation Danny. | Photo : Claudia Timmons

Sushi 426 (Montréal)

 Un plat à emporter peut être quelque chose de cher et d’extravagant que l’on s’offre pour se gâter, oui, mais il doit surtout être une source de réconfort. On reconnaît un bon plat à emporter lorsqu’il est acheté dans un moment de célébration ou encore pour adoucir une mauvaise journée. Le Sushi 426, c’est exactement ça. Ce restaurant de sushi en est un de quartier, bon jour mauvais jour, avec des produits frais et délicieux sur lesquels on peut compter pour se régaler. Eliane Bourque, rédactrice

Prêt à emporter | Photo : Radio-Canada / Ariane Pelletier