Faire œuvre utile, une boisson à la fois

L’image est en cours de chargement...

Dans le cadre du mouvement mondial All Together, la Microbrasserie Charlevoix lance une Westcoast IPA.  | Photo : Radio-Canada / courtoisie Microbrasserie Charlevoix

Un peu partout au Québec, des entrepreneurs de l’industrie de l’alimentation se serrent les coudes et mettent sur le marché des produits pour aider leur prochain. Coup d’œil sur des boissons brassées dans le but d'offrir beaucoup plus qu'un simple sentiment désaltérant.

Cette période de confinement s'avère incroyablement misérable pour les restaurants, les bars et les brasseries, partout sur la planète. Une collaboration brassicole internationale portant le nom All Together s'organise dans plus de 636 microbrasseries, regroupant plus de 41 pays, afin de venir en aide aux artisans de cette industrie.

Cette initiative de la microbrasserie Other Half Brewing du quartier Brooklyn à New York a deux recrues dans la Capitale-Nationale : Noctem Artisans Brasseurs, dans le quartier Saint-Roch à Québec, et la MicroBrasserie Charlevoix, à Baie-Saint-Paul.

« Ce sont eux nos meilleurs ambassadeurs », souligne Frédérick Tremblay, copropriétaire de la MicroBrasserie Charlevoix à Baie-St-Paul, au sujet des gens qui travaillent dans l’industrie du service et du tourisme un peu partout au Québec.

 Charlevoix vit du tourisme. Tout le monde de cette industrie ici est à terre. Le mouvement va sensibiliser les gens à l’importance de cette industrie. On embarque et on brasse une bière pour eux, pour aider nos collègues de tous les jours. 

Frédérick Tremblay, copropriétaire de la MicroBrasserie Charlevoix

Recettes populaires aux accents locaux

L’initiative All Together consiste à brasser une bière dont la recette est élaborée par Other Half Brewing et offerte gracieusement afin d'unir une communauté mondiale autour de deux styles de bières : une West Coast IPA et North East IPA. Les profils aromatiques des ces produits proposent des parfums d'agrumes et un goût amer, qui caractérisent si bien les bière IPA.

Les choix proposés facilitent l’adhésion au mouvement en ces temps incertains pour les brasseries québécoises, car ils trônent au sommet de la liste des bières les plus populaires auprès des amateurs de bières non industrielles en Amérique du Nord.

C’est surtout pour cette raison que Noctem Artisans Brasseurs dans Saint-Roch prend part au mouvement. L’équipe a opté pour la North East IPA, un style familier à l’entreprise ainsi qu’à sa clientèle, qui lui permet d’ajouter une touche bien québécoise à la recette.

« Notre interprétation de la recette intègre du [houblon] Cascade québécois de la houblonnière Les Jarrets Noirs », explique Jean-Michaël Noël, copropriétaire de Noctem Artisans Brasseurs. « Chaque version sera légèrement différente étant donné les différences entre les techniques et équipements de chaque brasserie. Il sera très intéressant de les comparer », poursuit-il.

Au profit des démunis

En guise de solidarité, l’entreprise versera un montant de 1500 $ à la Fondation Gilles Kègle, qui s'occupe des plus démunis dans le quartier Saint-Roch.

« La démarche vise le support des travailleurs du secteur de la restauration et du tourisme », précise par courriel Jean-Michaël.

« Aux États-Unis, le filet social est beaucoup moins bon dans le contexte de la pandémie et ces travailleurs sont laissés pour compte. Étant donné que ce n’est pas la même situation au Québec, de notre côté, nous allons donner en support aux plus démunis de notre collectivité », ajoute-t-il.

Même son de cloche du côté de la MicroBrasserie Charlevoix qui ajoute aussi une touche bien personnelle à son choix de brasser une West Coast IPA. Des grains d’orge cultivés spécialement pour eux dans la région de Charlevoix se faufileront dans la cuve-matière.

Les fonds amassés grâce à la vente de ce produit seront offerts au Centre communautaire Pro-Santé à Baie-Saint-Paul afin d’aider le plus grand nombre de gens possible, notamment avec ses services de banque alimentaire et de « popote roulante », précise Frédérick Tremblay.

La bière sera embouteillée d’ici la semaine prochaine et distribuée dans leurs nombreux points de vente dans la province.

Kombucha « Ça va bien aller »

L’image est en cours de chargement...

La boisson Kombuchanv du groupe La Feuille verte est disponible dans plus de 200 points de vente au Québec.  | Photo : Radio-Canada / La Feuille verte

L’entreprise La Feuille verte originaire de Saint-Cyrille-de-Wendover a lancé au début du mois une canette de Kombuchanv identifiée aux couleurs de l’arc-en-ciel du mouvement « Ça va bien aller ». Un produit mis sur le marché afin de témoigner de sa solidarité envers les personnes les plus vulnérables du Québec.

Pour chaque canette vendue, un montant de 1 $ sera remis à la Fondation des YMCA du Québec. Depuis le lancement le 1er avril dernier, 3308 $ ont été amassés.

 Cela permettra aux intervenants du YMCA d’accueillir, de soutenir et d’accompagner les personnes sans domicile fixe et en situation de précarité accrue face à la situation actuelle.

Dany Lefebvre, PDG du Groupe La Feuille verte

Élaborée à partir de thé fermenté, d’huile de chanvre et de bleuets, cette boisson rafraîchissante ne contient aucun tétrahydrocannabinolni cannabidiol .

C’est, selon moi, son côté effervescent, peu sucré, doté d’un arrière-goût acidulé, qui éveille les papilles, ainsi que le désir de donner au suivant.

Dans le cadre du mouvement mondial All Together, la Microbrasserie Charlevoix lance une Westcoast IPA.  | Photo : Radio-Canada / courtoisie Microbrasserie Charlevoix