À la cabane à sucre avec le diabète

L'image est en cours de chargement...

Le printemps est souvent synonyme de la traditionnelle visite à la cabane sucre.  | Photo : Shutterstock

Vous avez le diabète et vous vous privez de profiter d'un repas de cabane à sucre? C’est une réaction bien normale et je vous comprends. Par contre, je trouve ça quand même dommage, car, après tout, ça fait partie de nos traditions québécoises!

Voici mes conseils pour y arriver :

1 – Dégustez votre repas de cabane à sucre pour le dîner. On mange souvent moins qu’en soirée et c’est plus facile de bouger en après-midi. Aussi, prenez un bon déjeuner, question de ne pas être affamé le moment venu!

2 – Choisissez surtout des aliments qui ne contiennent pas ou peu de glucides (sucres) :

  • Jambon
  • Omelettes
  • Marinades (cornichons, betteraves, oignons)
  • Saucisse
  • Cretons
  • Oreilles de crisse

Ces aliments sont quand même riches en gras et/ou en sel. Mais comme on ne mange pas un repas de cabane à sucre tous les jours, vous pouvez vous tourner vers ces aliments qui vous permettront d'en profiter. Buvez beaucoup d’eau pour demeurer bien hydraté malgré ce repas salé.

3 – Complétez votre repas avec quelques plats contenant des glucides (sucres), mais sans que ça devienne le centre de votre repas. Fiez-vous au plan établi par votre nutritionniste pour connaître le nombre de glucides à consommer. Vous pourriez par exemple prendre un petit bol de soupe aux pois, avec du jambon, de l’omelette et des marinades. Vous pourriez même vous permettre d’ajouter un peu de sirop dans votre assiette et de déguster un bâton de tire. L’important c’est de faire des choix. Privilégiez ce que vous aimez vraiment, savourez-le et laissez tomber le reste.

4 – Il vaut mieux limiter certains aliments. Par exemple, à elle seule, la tarte au sucre contient plus de glucides que tout un repas! Même chose pour les grands-pères dans le sirop. Mais rien ne vous empêche d'en prendre quelques bouchées et de les savourer pleinement.

5 – Misez sur l'expérience dans son ensemble, et pas uniquement sur le repas. Profitez-en pour faire une belle promenade à l'extérieur après avoir mangé. Vous pouvez même mettre de la musique et danser le rigodon dans le salon! Dégourdissez-vous les jambes et dites-vous que ça vous aidera à digérer le repas!

Chose certaine, vous ne pourrez pas tout noyer sous le sirop d’érable. Cependant, vous pourrez apprécier un bon repas en famille dans une ambiance printanière, ça oui!

Bon printemps, et bon temps des sucres!

Pour en savoir plus, je vous invite à consulter le site internet de Diabète Québec.

Le printemps est souvent synonyme de la traditionnelle visite à la cabane sucre.  | Photo : Shutterstock