•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux paralympiques

Les parafondeurs canadiens en bronze au relais mixte, la fin pour Brian McKeever

Une parafondeuse en train de skier.

Le quatuor canadien formé de Collin Cameron, d'Emily Young, de Mark Arendz et de Natalie Wilkie

Photo : Reuters / ISSEI KATO

Radio-Canada

Les parafondeurs canadiens ont remporté une médaille de bronze, vendredi, au relais mixte 4 x 2,5 km, point d'orgue des compétitions de paraski nordique aux Jeux d'hiver de Pékin.

Collin Cameron, Emily Young, Mark Arendz et Natalie Wilkie se sont relayés pour terminer le parcours de 10 km en 27 min 6/10. Le quatuor unifolié a accusé un retard de 1:01,3 sur les Américains (25:59,3), vainqueurs de l'épreuve devant les Chinois (26:25,3).

Premier à s'élancer, Cameron a permis aux Canadiens de se placer avantageusement au plus fort de la course, terminant son relais de 2,5 km avec un maigre 5,2 secondes de retard sur l'équipe ukrainienne, meneuse au premier passage.

Sa compatriote Young a ralenti quelque peu la cadence, faisant glisser le Canada en 3e position, derrière la formation chinoise, au terme de sa portion.

Troisième à partir, Arendz n'a pu remonter en 2e position, mais il a permis aux siens de s'approcher des formations ukrainienne et chinoise. Il a comblé presque tout l'écart qui séparait le Canada de la tête, soit 34,9 à 2,3 s.

Chargement de l’image

La bonne performance de Natalie Wilkie a confirmé la 3e place du Canada.

Photo : Reuters / ISSEI KATO

Chargée du dernier relais, Wilkie a maintenu la cadence pour offrir le bronze au quatuor canadien, tandis que les Américains, par l'entremise du parafondeur Jake Adicoff, ont effectué une remontée à pleine vitesse pour passer du 4e rang à la première marche du podium.

L'équipe ukrainienne a fait le chemin inverse pour aboutir au pied du podium.

Le sprint d'Adicoff a offert une impressionnante septième médaille, et une troisième d'or, à l'Américaine Oksana Masters, première athlète de son pays à prendre le départ durant les Jeux d'hiver de Pékin. Sa récolte aux Paralympiques s'élève à 17 couronnes.

Cette médaille d'équipe est la cinquième du Canada en paraski de fond aux Jeux de Pékin.

Le dernier tour de piste de Brian McKeever

Le Canadien Brian McKeever a mis un terme à sa légendaire carrière aux Jeux paralympiques. Accompagné de son guide. Russell Kennedy, il a participé au relais ouvert 4 x 2,5 km, auquel participait également sa compatriote Brittany Hudak.

Ensemble, ils se sont relayés à deux occasions, effectuant chacun deux tours de piste, et ont terminé la course en 6e place.

Chargement de l’image

Brian McKeever a dit adieu aux Jeux paralympiques avec une 6e place.

Photo : Reuters / ISSEI KATO

L'Ukraine a décroché la médaille d'or, tandis que la France et la Norvège ont récolté respectivement l'argent et le bronze.

Premier à partir, McKeever a démontré pour une dernière fois toute l'étendue de son talent, concluant sa première portion de parcours en tête du classement, avant de tendre le flambeau à Hudak.

Les Canadiens ont ensuite provisoirement glissé en 6e place, avec un retard de 1:19,2 sur les nouveaux détenteurs du 1er échelon.

Chargé de remonter la pente, McKeever a effectué un relais rapide qui a permis au tandem de reprendre la 2e position. Responsable du dernier relais, Hudak n'a pu maintenir le rythme jusqu'à l'arrivée.

Malgré cette déception, McKeever a de nouveau marqué les esprits lors du rendez-vous paralympique de Pékin.

Grâce à un total de 16 sacres, dont 3 récoltés en sol chinois, l'Albertain de 42 ans est maintenant le codétenteur du record masculin aux Jeux d’hiver, d'abord établi par l'ancien paraskieur allemand Gerd Schoenfelder, en 2010.

McKeever affiche également une collection de 20 médailles paralympiques, une nouvelle marque nationale des Jeux d'hiver. Ce n'est qu'un succès de moins que ses compatriotes Michael Edgson et Chantal Petitclerc, d'anciens paranageur et para-athlète, respectivement, qui ont jadis brillé à l'occasion des Jeux d'été.

À ne pas manquer