•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux paralympiques

Logan Leach termine 5e au slalom en paraski alpin

Chargement de l’image

Le paraskieur canadien Logan Leach a enregistré son meilleur résultat aux Jeux d'hiver de Pékin à l'épreuve du slalom.

Photo : Getty Images / Alexander Hassenstein

Radio-Canada

Le paraskieur canadien Logan Leach et son guide, Julien Petit, ont conclu au 5e rang, samedi, en slalom avec déficience visuelle aux Jeux d'hiver de Pékin.

Le Britanno-Colombien a enregistré un chrono cumulatif de 1 min 43 s 88/100 à l'issue de ses deux descentes. Il a conclu à 17,06 s de l'Italien Giacomo Bertagnolli et de son guide, Andrea Ravelli (1:26,82), qui ont été sacrés champions paralympiques.

Notre écart avec les gagnants est assez grand, alors nous aurions espéré mieux. Mais avec l’entraînement que nous avions, c’était pas mal ça que nous pouvions faire, a souligné Petit en faisant référence à sa préparation avec Leach qui a été compliquée par la pandémie.

Le skieur guide Julien petit freine devant Logan Leach qui freine lui aussi entourés de portes.

Logan Leach termine 5e au slalom en paraski alpin

Photo : Reuters / GONZALO FUENTES

L'Autrichien Johannes Aigner et son guide, Matteo Fleischmann (1:27,10), sont repartis avec l'argent, tandis que le duo slovaque composé de Miroslav Haraus et du guide Maros Hudik (1:36,22) a décroché le bronze.

Après la première manche, Leach et Petit pointaient au 6e rang.

Il s'agit du meilleur résultat de Leach en sol chinois, après avoir terminé en 7e place au super-G et 9e en descente.

L'athlète de 19 ans, natif de Lumby, a vécu son baptême paralympique aux Jeux d'hiver de Pékin.

Dans nos courses avant Noël en Europe, nous avons vu la compétition et constaté qu’il y en avait des beaucoup plus forts que nous, a reconnu Petit.

Le guide de Québec tire toutefois du positif de cette première expérience paralympique, qui les aideront, lui et Leach, pour la suite de leur parcours. Nous avons fait beaucoup d’apprentissages et avons vu nos forces et nos faiblesses.

De son côté, l'Ontarien Brian Rowland n'a pu terminer sa deuxième descente de l'épreuve en position assise. Il était 26e après la manche initiale, mais il a commis une erreur lors de la deuxième, ce qui a mis un terme à son aventure paralympique.

Le Norvégien Jesper Pedersen a remporté la médaille d'or grâce à un temps de 1:31,10. Le champion est accompagné sur le podium par le Néerlandais Niels de Langen (1:37,18) et l'Italien Rene de Silvestro (1:38,44).

Brian Rowland glisse sur ses skis assis.
Avec les informations de Sportcom

À ne pas manquer