•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux paralympiques

Une médaille de bronze historique pour la Chine en parahockey

Chargement de l’image

Les Chinois célèbrent leur victoire historique face aux Sud-Coréens, à Pékin.

Photo : Reuters / SOE ZEYA TUN

Radio-Canada

Les Chinois ont conclu leur premier tournoi paralympique de hockey sur luge sur un coup d’éclat samedi, à Pékin, en s’emparant de la médaille de bronze. C’est une victoire de 4-0 face aux Sud-Coréens en petite finale qui leur a permis d’accéder au podium.

La Chine récolte donc sa 59e médaille des Jeux de Pékin et la toute première de son histoire en parahockey. Le pays hôte trône toujours au sommet du classement.

Encore une fois, la formation chinoise a pu compter sur les prouesses de leur joueur étoile Shen Yifeng. L’attaquant de 23 ans a mené les siens en inscrivant deux buts et deux mentions d’aide.

Il a d’abord contribué à la réussite de Wang Zhidong, en début de rencontre. Wang a décoché un tir du haut des cercles, qui a dévié devant le gardien Lee Jae Woong avant de se retrouver dans le filet.

Shen a doublé l’avance de la Chine dans les premiers instants de la deuxième période. Après avoir subtilisé la rondelle à un adversaire dans le fond de la zone coréenne, il s’est faufilé jusqu’au filet avant de déjouer habilement Lee.

En fin de troisième période, il a servi une passe parfaite à Li Hongguan, qui a porté le coup fatal aux Sud-Coréens.

Le joueur de la Chine contre celui de la Corée du Sud pour avoir le contrôle de la rondelle.

Shen a conclu le travail en marquant dans une cage abandonnée. Il s’agissait de son huitième but du tournoi, qu’il a conclu avec une récolte de 14 points.

Le jeune attaquant a toutefois mis son équipe dans l’embarras en milieu de deuxième période. Une dure mise en échec aux dépens de Jung Seung Hwan lui a valu deux pénalités mineures ainsi qu’une inconduite de 10 minutes.

Les Sud-Coréens n’ont toutefois pas été en mesure de profiter de cette occasion. Ils ont d’ailleurs été neutralisés lors des cinq avantages numériques qu’ils ont obtenus au cours de la rencontre.

Le gardien coréen a néanmoins réussi à limiter les dégâts en bloquant 19 des 22 tirs auxquels il a fait face.

À l’autre bout de la patinoire, Ji Yanzhao a signé son deuxième blanchissage du tournoi grâce à ses 11 arrêts.

Les Sud-Coréens avaient remporté le bronze lors des Jeux paralympiques de 2018, à Pyeongchang.

Ils avaient connu un début de tournoi difficile dans le groupe A, où ils ont subi de cuisants revers face au Canada (6-0) et aux États-Unis (9-1). Ils se sont bien repris à leur premier match éliminatoire en disposant de l’Italie par la marque de 4-0. En demi-finale, ils ont encaissé une défaite de 11-0 face aux Canadiens.

Pour leur part, les Chinois avaient terminé en tête du groupe B avec un dossier de 3-0. Après avoir vaincu les Tchèques 4-3 à leur premier match éliminatoire, ils se sont inclinés 11-0 face aux Américains en demi-finale.

La grande finale opposera le Canada et les États-Unis samedi, à 23 h (HNE).

À ne pas manquer