•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux paralympiques

Brittany Hudak remporte le bronze au 12,5 km en parabiathlon

La parabiathlonienne Brittany Hudak lève ses bras dans les airs.

Brittany Hudak sourit à pleines dents après la conquête de sa deuxième médaille à Pékin.

Photo : Reuters / Issei Kato

Radio-Canada

La Canadienne Brittany Hudak a obtenu sa deuxième médaille de bronze aux Jeux de Pékin vendredi, cette fois-ci en parabiathlon à l'épreuve sur 12,5 km en position debout. Sa compatriote Emily Young a pris le 6e rang.

Hudak a été devancée au fil d'arrivée par l'Ukrainienne Liudmyla Liashenko, qui a survolé le parcours en 47 min 22 s, et par la Chinoise Zhiqing Zhao (48:06,3).

La représentante de l'unifolié (49:03,4), qui a écopé de deux pénalités, a accusé des retards de 1:41,4 sur la championne paralympique et d'un peu moins d'une minute sur la médaillée d'argent.

Le fait que j'aie terminé sur le podium malgré deux tirs ratés démontre à quel point mon ski et ma vitesse ont été solides aujourd'hui, a déclaré Hudak. Je n'ai pas abandonné malgré les pénalités et j'ai tout donné jusqu'au fil d'arrivée.

Hudak et sa compatriote Emily Young ont toutes deux été au plus fort de la course tout au long du tracé, mais Young n'a pas pu maintenir le rythme à la toute fin, prenant ultimement le 6e rang. Elle a conclu un peu moins d'une minute après Hudak en enregistrant un chrono de 49:55,3.

C'est satisfaisant de sentir que j'ai été dans le peloton tout au long de l'épreuve, s'est réjouie Young.

Il s'agit d'un deuxième podium cette semaine pour Hudak, 28 ans, et d'une troisième médaille paralympique de bronze. La Saskatchewanaise de Prince Albert a pris le 3e échelon en paraski de fond samedi au 15 km en position debout.

De son côté, la Canadienne Christina Picton a conclu au 7e rang parmi 10 athlètes en lice à l'épreuve sur 12,5 km en position assise.

Picton a enregistré un temps de 47:51,9. Elle a terminé la course à 5:25,3 de la championne, l'Américaine Oksana Masters, qui a décroché sa cinquième médaille à Pékin.

« Je vais devoir skier plus rapidement pour espérer la battre! On verra ce qui arrivera dans quatre ans. »

— Une citation de  Christina Picton, parabiathlonienne de l'équipe canadienne

En parabiathlon, Masters a également remporté l'or au sprint et mis la main sur trois médailles d'argent en paraski de fond aux épreuves de distances courte, moyenne et longue.

En plus de ses succès aux Jeux d'hiver, Masters a gagné deux épreuves de paracyclisme l'été dernier à Tokyo. Véritable modèle de persévérance, l'Américaine compte un total de 15 médailles paralympiques, dont six d'or.

Chargement de l’image

Christina Picton

Photo : Reuters / ISSEI KATO

Mardi, Christina Picton avait terminé au 8e rang au 10 km en position assise. L’Ontarienne de 29 ans, qui en est à ses premiers Jeux paralympiques, s’était aussi classée 7e au sprint.

À ne pas manquer