•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux paralympiques

Le Canadien Mark Arendz champion du 10 km en parabiathlon

Mark Arendz

C'est une deuxième médaille pour Mark Arendz à Pékin.

Photo : Reuters / ISSEI KATO

Radio-Canada

Le Canadien Mark Arendz a remporté la médaille d’or en parabiathlon à l’épreuve du 10 km en position debout mardi, aux Jeux d'hiver de Pékin.

L’athlète de Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard, s’est imposé en 31 min 45 s 2/10, devant l’Ukrainien Grygorii Vovchynskyi (+34,2 s) et le Kazakh Alexandr Gerlits (+1:25,6). La chaleur étonnante qui régnait à Pékin ne l'a pas du tout incommodé.

Ça a été une course fantastique, a lancé le Canadien de 32 ans, qui s’était classé 4e dimanche au 20 km de paraski de fond en position debout.

Je ne savais pas trop comment ça se passerait pour moi après l’effort d'hier. Certains des favoris que j’affronterais aujourd’hui n’ont pas fait cette course. J'ai essayé de récupérer le mieux possible et de bien gérer mon énergie pour être prêt. Ce qui a fait une grosse différence pour moi a été ma performance au tir.

Arendz n’a pas raté une seule cible au champ de tir, ce qui lui a donné l'avantage sur ses rivaux.

Les encouragements des partisans canadiens dans la foule l'ont également aidé. Je pouvais entendre clairement leur tambour, dit-il. C’était vraiment motivant.

Il s’agit du deuxième podium d’Arendz en Chine, après sa 3e place obtenue au sprint en position debout, samedi.

Le Canadien compte maintenant 10 médailles paralympiques depuis le début de sa carrière. Il en avait récolté six aux Jeux de Pyeongchang. C’est d’ailleurs en 2018 qu’il avait obtenu son seul autre titre, à l’épreuve du 15 km en parabiathlon.

Au 10 km en position assise, le Chinois Liu Mengtao l’a emporté grâce à un chrono de 30:37,7 s. L’Allemand Martin Fleig (+46 s) a raflé la médaille d’argent et l’Ukrainien Taras Rad (+49,2 s), celle de bronze.

Seul Canadien en lice, Derek Zaplotinsky a terminé au 8e échelon, à 2:18,7 du vainqueur. L’Albertain de 37 ans avait pris le 14e rang au sprint dans la catégorie assise.

Emily Young sur ses skis de fond lors d'une épreuve de parabiathlon.

Mark Arendz champion paralympique au 10 km en position debout

Photo : Getty Images / Lintao Zhang

Triplé ukrainien

Du côté féminin, l’Ukraine a signé un triplé au 10 km en position debout. Iryna Bui a décroché l’or après avoir franchi la distance en 36:43,1. Ses compatriotes Oleksandra Kononova (+12,8 s) et Liudmyla Liashenko (+13,8 s) l’ont accompagnée sur le podium.

Chargement de l’image

Les Ukrainiennes Oleksandra Kononova, Iryna Bui et Liudmyla Liashenko ont balayé le podium.

Photo : Reuters / ISSEI KATO

Les Canadiennes Brittany Hudak (+1:00) et Emily Young (+2:44,7) se sont classées 6e et 8e, respectivement.

Hudak, de Prince Albert, en Saskatchewan, avait obtenu une médaille de bronze en paraski de fond samedi, à l’épreuve du 15 km en position debout. Pour sa part, Young, de North Vancouver, avait pris la 5e place.

C’est toujours un défi de se recentrer après une bonne journée comme celle d'hier, a lancé Hudak. Il y avait beaucoup d'excitation et, avec la cérémonie des médailles, je devais bien gérer mon énergie.

J’ai essayé de récupérer après la course, mais c’était une journée occupée. J’étais contente de revenir au parabiathlon après le paraski de fond, mais mon tir n’était pas à point aujourd’hui, a poursuivi l'athlète de 29 ans.

Au sprint dans la catégorie debout en parabiathlon, Hudak avait terminé au 8e rang, tout juste derrière Young.

Les Américaines dominantes

Au 10 km en position assise, c’est l’Américaine Kendall Gretsch qui l’a emporté. Il s’agit pour elle d’un deuxième titre paralympique en quelques mois, après avoir triomphé en paratriathlon l’été dernier, aux Jeux de Tokyo.

L’athlète de 30 ans avait également décroché le bronze au sprint sur 6 km, il y a quelques jours, à Pékin.

Gretsch a franchi le parcours en 33:12,3 pour s’imposer devant sa compatriote – et grande rivale – Oksana Masters. Déjà médaillée d’or au sprint et d’argent au 15 km en paraski de fond depuis le début des Jeux, Masters a conclu à 8,7 s de Gretsch.

Chargement de l’image

Oksana Masters (à gauche) et Kendall Gretsch (à droite) ont réussi un doublé

Photo : Reuters / ISSEI KATO

Il s’agit d’une cinquième médaille paralympique en quelques mois pour Masters, qui a mis la main sur deux titres en paracyclisme, soit au contre-la-montre et à la course sur route, aux Jeux de Tokyo.

Malgré ses cinq cibles ratées au champ de tir, l’Allemande Anja Wicker a réussi à gagner la médaille de bronze. Elle a fini à 2:55,9 de Gretsch.

Seule Canadienne au départ de l’épreuve, Christina Picton a terminé au 8e rang, à 6:03,6 de la gagnante. L’Ontarienne de 29 ans, qui en est à ses premiers Jeux paralympiques, s’était classée 7e au sprint en position assise.

Christina Picton en action lors du 10 km en position assise.

Christina Picton et Derek Zaplotinsky terminent chacun 8e en parabiathlon au 10 km

Photo : Getty Images / Lintao Zhang

À ne pas manquer