•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux paralympiques

Le Canadien Tyler Turner en or au snowboard cross, sa compatriote Lisa DeJong en argent

Chargement de l’image

Tyler Turner est sacré champion paralympique en snowboard cross à ses premiers Jeux.

Photo : Getty Images / Steph Chambers

Radio-Canada

Dominant sur toute la ligne, le Canadien Tyler Turner a remporté la compétition de snowboard cross dans la catégorie SB-LL1, lundi, aux Jeux paralympiques de Pékin.

Turner, qui avait terminé au 1er rang des qualifications dimanche, a gagné toutes ses courses au cours de la deuxième journée de compétitions pour mettre la main sur toute la toute première médaille d'or canadienne en parasurf des neiges.

Sur le même sujet :

L'athlète britanno-colombien, qui a affirmé s'être présenté aux Jeux sans ressentir la moindre pression, a devancé l'Américain Mike Schultz et le Chinois Wu Zhongwei en grande finale.

Tyler Turner lève le poing droit en l'air sur son surf des neiges en guise de célébration.

Tyler Turner en or en snowboard cross

Photo : Getty Images / Steph Chambers

C'est incroyable, je ne le réalise pas encore, a reconnu Turner. C'est de la folie. Il y a quatre ans, je ne pensais pas faire du surf des neiges, et aujourd'hui, je suis sur la plus haute marche du podium. C'est incroyable.

Turner participe à ses premiers Jeux paralympiques et n'a amorcé la compétition internationale qu'en 2021. Il a dominé le classement général de la Coupe du monde de snowboard cross à sa première saison sur le circuit.

Il y a beaucoup de hauts et de bas, et les bas sont vraiment difficiles à traverser, a souligné Turner. Mais [la médaille] donne tout son sens à ce parcours. Je ne vois aucune raison de ne pas revenir aux Jeux [dans quatre ans].

Tyler Turner tient sa médaille sur le podium, le bras en l'air.

Tyler Turner reçoit sa médaille d’or en snowboard cross

Photo : Getty Images / Lintao Zhang

Une médaille historique pour Lisa DeJong

Un peu plus tôt, la Canadienne Lisa DeJong a remporté la médaille d'argent en snowboard cross dans la catégorie SB-LL2.

DeJong, de Biggar, en Saskatchewan, a ainsi offert au Canada sa première médaille en parasurf des neiges aux Jeux d'hiver. L'athlète de 32 ans participe elle-même à ses premiers Paralympiques.

Elle s'apprête à négocier un saut sur la piste derrière une adversaire.

Lisa DeJong gagne l’argent en snowboard cross

Photo : Reuters / PETER CZIBORRA

Je suis tellement fière d’être Canadienne et de ramener une médaille au pays, a souligné DeJong. Me rendre en finale, pour moi, c’était déjà une victoire. Je voulais simplement m’amuser ensuite. Prendre la 2e place, c’était une magnifique surprise.

Engagée dans une lutte à deux pour l'or en raison d'une chute derrière elle, DeJong a cédé la première marche du podium à la Française Cécile Hernandez, qui avait largement dominé les qualifications. Le bronze est revenu à l'Américaine Brenna Huckaby.

Lisa Dejong, Cécile Hernandez et Brenna Huckaby avec leurs médailles sur le podium

Lisa DeJong est officiellement médaillée d’argent en snowboard cross

Photo : Getty Images / Lintao Zhang

L'autre Canadienne en lice, Sandrine Hamel, de Saint-Sauveur, a pris le 4e rang de la petite finale et a donc terminé 8e de la compétition. Au tour précédent, opposée à Hernandez et à DeJong en demi-finales, elle n'avait pas eu une tâche aisée.

Ce n’est pas le résultat que j’espérais, a reconnu Hamel. J’aurais aimé me rendre en grande finale. Mais je pense que, par rapport à Pyeongchang, je me suis beaucoup améliorée – et dans le sport aussi, en général, tout le monde a progressé. C’est bon pour nous.

Toujours dans la catégorie SB-LL2, du côté des hommes, le parcours du Canadien Alex Massie s'est conclu de manière fâcheuse en demi-finales.

Loin devant ses rivaux à la mi-parcours, Massie a commis une petite erreur qui lui a coûté toute sa vitesse. Le Chinois Sun Qi et l'Américain Garrett Geros ont dépassé le Canadien pour le reléguer à la petite finale, où il a pris le 2e rang pour conclure la compétition 6e  au classement général.

C’était crève-cœur de commettre cette erreur en demi-finales, et je suis prêt à admettre que quelques larmes ont coulé ensuite, a avoué Massie. Mais avec l’aide de mes coéquipiers et de mes entraîneurs, j’ai retrouvé ma concentration, et je pense que cette petite finale était la course la plus relevée aujourd’hui.

À ne pas manquer