•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux paralympiques

Alexis Guimond s’offre le bronze au super-G en paraski alpin

Chargement de l’image

Alexis Guimond participe à ses deuxièmes Jeux paralympiques.

Photo : Getty Images / Christian Petersen

Radio-Canada

Après avoir raté le podium de quelques dixièmes lors de la descente, le Canadien Alexis Guimond s’est offert une première médaille aux Jeux de Pékin dimanche lorsqu’il a pris le troisième échelon du super-G en position debout.

Un temps de 1 min 10 s 2/100 a valu à Guimond sa deuxième médaille paralympique après celle qu'il avait remportée en 2018 au slalom géant.

Il dévale la piste aux Jeux paralympiques de Pékin.

Alexis Guimond obtient le bronze au super-G debout en paraski alpin

Photo : Reuters / GONZALO FUENTES

C’est une sensation incroyable de voir mon nom sur le tableau et de monter sur le podium, surtout après une telle manche. Je suis arrivé avec la bonne attitude, j’ai poussé à fond et j’ai offert mon meilleur ski, a déclaré l'athlète originaire de Gatineau.

« Je suis arrivé avec une intention bien précise. Je me suis dit qu’il était préférable de tout donner au lieu de regretter plus tard. J’ai voulu allumer un feu en moi et simplement pousser la machine. Ma mentalité, c’était tout ou rien. »

— Une citation de  Alexis Guimond
Alexis Guimond du Canada porte fièrement sa médaille de bronze et il tient un bouquet de fleur.
Le paraskieur Alexis Guimond répond aux questions d'un journaliste.

« Finalement, j’ai mon podium! » - Alexis Guimond

Photo : Radio-Canada

Le Chinois Liang Jingyi, avec son temps de 1:09,11, a remporté l’or. Pour la deuxième épreuve de suite, l’Autrichien Markus Salcher s’est adjugé la médaille d’argent, cette fois-ci avec un chrono de 1:09,35.

Dans l’épreuve pour les athlètes avec une déficience visuelle, le Canadien Logan Leach et son guide Julien Petit ont terminé en septième position avec un temps de 1:18,38.

Leur compatriote Mac Marcoux et son guide Tristan Rodgers n’ont pas terminé l’épreuve puisque Marcoux a fait une chute à environ 105 km/h vers la mi-parcours. L’athlète de Sault-Sainte-Marie, médaillé d’argent en descente la veille, a quitté la piste par ses propres moyens, mais avec un ski en moins.

L'athlète canadien en pleine descente est tout juste derrière son guide.

Mac Marcoux chute et Logan Leach termine 7e

Photo : Getty Images / Yifan Ding

Le Britannique Neil Simpson et son guide Andrew Simpson ont remporté l’or en 1:08,91. Ils ont tout juste devancé l’Italien Giacomo Bertagnolli et son guide Andrea Ravelli, qui ont dévalé la piste en 1:09,31. L’Autrichien Johannes Aigner et son guide Matteo Fleischmann, qui avaient gagné la descente, ont terminé au troisième échelon en 1:09,74.

En position assise, le Canadien Brian Rowland aura quelques regrets puisqu’une erreur à la mi-parcours lui a fait perdre de précieuses secondes. Il s’est contenté du dixième rang en 1:16,17.

Rowland, qui participe à ses premiers Jeux paralympiques, n’avait pas pu terminer la descente de la veille puisqu’il avait raté une porte.

Les trois skieurs médaillés lors de la descente en ont remporté une autre dans ce super-G. Le Norvégien Jesper Pedersen (1:09,69) a remporté l’or, tandis que le Néo-Zélandais Corey Peters (1:10,16) et le Japonais Taiki Morii (1:10,61) ont bouclé le trio de tête.

À ne pas manquer