•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux paralympiques

Mac Marcoux remporte l’argent en descente à Pékin

Chargement de l’image

Mac Marcoux (à l'arrière) a remporté sa sixième médaille paralympique.

Photo : Reuters / GONZALO FUENTES

Radio-Canada

Le Canadien Mac Marcoux a remporté l’argent à la descente pour les athlètes avec une déficience visuelle vendredi aux Jeux paralympiques de Pékin.

Marcoux et son guide Tristan Rodgers ont réalisé un temps de 1 min 13 s 81/100 pour s’adjuger la 2e position tout juste derrière l’Autrichien Johannes Aigner et son guide Matteo Fleischmann (1:13,45). Le bronze est allé au Français Hyacinthe Deleplace et à son guide Valentin Giraud-Moine (1:14,10).

Deux skieurs se font l'accolade en levant chacun un ski en posant pour la caméra.

C’était une très bonne course. Nous étions vraiment nerveux, ou du moins je l’étais, et je pense que Tristan le savait au départ, a indiqué Marcoux. Être capable de descendre et de faire tout ce que nous avions planifié pour ensuite monter sur le podium, c'est une expérience extraordinaire. Cette descente était probablement une des plus gratifiantes que j’ai jamais faites. Je suis plus que ravi.

C’est une sixième médaille paralympique pour Marcoux, qui participe à ses troisièmes Jeux. Puisqu'il était aux prises avec des blessures, il n'a quasiment pas skié cette saison et avait notamment raté les plus récents mondiaux.

Mac Marcoux et son guide Tristan Rodgers reçoivent leur médaille d'argent.

Une sixième médaille paralympique pour Mac Marcoux

Photo : Getty Images / Alexander Hassenstein

Il y a quelques mois, nous n’étions pas sûrs de pouvoir participer à l'épreuve, a ajouté Rodgers. L’objectif était de nous élancer du portillon de départ. Tout le reste, c'était la cerise sur le gâteau.

L'autre Canadien en lice, Logan Leach, a enregistré un chrono de 1:26,28 avec son guide Julien Petit. Il a terminé au 9e rang.

Guimond à quelques dixièmes d'un podium

Dans la descente en position debout, le Canadien Alexis Guimond a terminé au 5e rang et a frôlé un podium presque identique à celui d’il y a quatre ans.

Un skieur passe à la gauche d'une porte en pleine descente à Pékin.

Guimond (1:16,77) a conclu l’épreuve à un peu plus d’une demi-seconde du médaillé de bronze, le Suisse Théo Gmuer (1:16,17), champion paralympique en titre. Gmuer a cédé son trône au Français Arthur Bauchet (1:14,92), médaillé d’argent à Pyeongchang.

L’Autrichien Markus Salcher (1:15,25), qui avait gagné le bronze en 2018, a cette fois-ci terminé en 2e position.

Dans certains cas, j'ai même été un peu plus agressif que je pensais et ça m’a quand même coûté beaucoup de temps, a précisé Guimond. Malgré tout, j’ai vraiment aimé ma performance. C’est sûr que j’ai fait quelques erreurs et que ça mérite des ajustements, mais je suis quand même satisfait.

Originaire de Gatineau, Guimond participe à ses deuxièmes Jeux paralympiques. En 2018, il avait remporté le bronze au slalom géant.

La dernière épreuve de paraski alpin du jour était la descente en position assise. Le Canadien Brian Rowland, qui participe à 35 ans à ses premiers Jeux paralympiques, a raté une porte à la mi-parcours et n’a donc pas terminé la compétition.

Brian Rowland freine sur son paraski assis au bas de la piste.

Brian Rowland termine la course même s’il est disqualifié au paraski alpin assis

Photo : Radio-Canada

Le Néo-Zélandais Corey Peters (1:16,73), médaillé de bronze à Pyeongchang, a remporté l’or devant le Norvégien Jesper Pedersen (1:17,99) et le Japonais Taiki Morii (1:18,29), vice-champion paralympique il y a quatre ans.

À ne pas manquer