•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux paralympiques

Mollie Jepsen, première championne paralympique canadienne à Pékin

Chargement de l’image

Mollie Jepsen a gagné sa cinquième médaille paralympique.

Photo : Getty Images / Wang Zhao

Radio-Canada

Mollie Jepsen a remporté la première médaille du Canada aux Jeux paralympiques de Pékin vendredi, et ce n'est pas la moindre : elle est en effet la nouvelle championne de la descente en position debout.

La Britanno-Colombienne s'est imposée avec un temps de 1 min 21 s 75/100 pour gagner sa cinquième médaille paralympique. Elle avait notamment gagné le bronze dans cette discipline il y a quatre ans, à Pyeongchang.

Mollie Jepsen enlace une adversaire.

Mollie Jepsen en or en paraski alpin

Photo : Radio-Canada

Jepsen a tout juste devancé la Chinoise Zhang Mengqiu, dernière concurrente à s’élancer, qui a réalisé un chrono de 1:21,85. La Suédoise Ebba Aarsjoe s’est offert le bronze en 1:23,20.

Habituellement, nous dévalons ces pistes un million de fois avant d'y disputer des épreuves, mais ce n'était que ma quatrième descente sur cette piste-ci, a souligné Jepsen dans un communiqué. Je suis tout à fait emballée : je savais exactement ce que je voulais faire aujourd'hui et je suis ravie d'avoir tout donné.

Deux autres Canadiennes étaient en lice. À ses premiers Jeux paralympiques, Micheala Gosselin a pris le 5e rang avec un temps de 1:25,75, tandis qu’Alana Ramsay s’est contentée de la 7e position en 1:26,08.

La double championne en titre, la Française Marie Bochet, a perdu un ski quelques secondes à peine après le départ. Elle n’a donc pas pu terminer l’épreuve.

Chargement de l’image

La Canadienne Katie Combaluzier a subi une chute dans l'épreuve de descente.

Photo : Reuters / GONZALO FUENTES

Dans l’épreuve de descente en position assise, l’unique Canadienne en lice, Katie Combaluzier, a raté une porte et n’a pas terminé la compétition.

Seules trois skieuses ont inscrit des temps au tableau dans cette épreuve marquée par de nombreuses chutes. La Japonaise Momoka Muraoka (1:29,77) a remporté l’or devant l’Allemande Anna-Lena Forster (1:30,59) et la Chinoise Liu Sitong (1:32,10).

La toute première médaille d’or de ces Jeux paralympiques d’hiver a été remise à l’issue de la descente pour athlètes avec déficience visuelle. Elle est revenue à la Slovaque Henrieta Farkasova et à son guide Martin Motyka.

Déjà double championne en titre de la discipline, Farkasova a remporté sa 13e médaille paralympique avec un temps de 1:19,50.

Le podium a été complété par la Chinoise Zhu Daqing et son guide Yan Hanhan (1:21,75) ainsi que par la Britannique Millie Knight et son guide Brett Wild (1:23,20).

À ne pas manquer