•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux paralympiques

12 Canadiens en ski de fond et en biathlon aux Jeux paralympiques de Pékin

Un skieur et son guide dans un virage

Le Canadien Brian McKeever et son guide Graham Nishikawa aux Jeux paralympiques de Pyeongchang

Photo : Getty Images / Buda Mendes

Radio-Canada

Le Comité paralympique canadien (CPC) et Nordiq Canada ont dévoilé mercredi la composition des athlètes en biathlon et en ski de fond pour les Jeux paralympiques de Pékin.

L'équipe sera menée par les porte-drapeaux aux Jeux de 2018, Brian McKeever et Mark Arendz.

L'équipe compte 10 athlètes de l'équipe de 2018, qui avait récolté un record de 16 médailles. La Québécoise Lyne-Marie Bilodeau et l'Ontarienne Christina Picton feront leurs débuts.

L'équipe de ski paranordique canadienne des Jeux paralympiques de 2022 :

  • Mark Arendz - Hartsville, PEI
  • Lyne-Marie Bilodeau - Sherbrooke, QC
  • Collin Cameron - Bracebridge, ON
  • Ethan Hess - Pemberton, BC
  • Brittany Hudak - Prince Albert, SK
  • Russell Kennedy (guide) - Canmore, AB
  • Brian McKeever - Canmore, AB
  • Graham Nishikawa (guide) - Whitehorse, YT
  • Christina Picton - Fonthill, ON
  • Emily Young - Kelowna, BC
  • Natalie Wilkie - Salmon Arm, BC
  • Derek Zaplotinnsky - Smoky Lake, AB

Brian McKeever, le Canadien le plus décoré des Jeux paralympiques d'hiver avec 17 médailles, en sera à sa sixième participation. L'athlète de 42 ans a été imbattable au cours de ses trois dernières.

McKeever, qui compétitionnera encore aux côtés de ses guides Russell Kennedy et Graham Nishikawa, a remporté ses trois épreuves de ski de fond dans la catégorie déficience visuelle en 2010, 2014 et 2018.

Deux fondeurs lèvent leurs skis et saluent pour la photo.

Brian McKeever et Graham Nishikawa aux Jeux de 2018

Photo : Radio-Canada

En 2018, Mark Arendz, dans la catégorie debout, est monté sur le podium à six reprises (une médaille d'or, une d'argent et une de bronze en biathlon, ainsi qu'une médaille d'argent et deux de bronze en ski de fond).

Il en sera à ses quatrièmes Jeux paralympiques après avoir fait ses débuts à l'âge de 20 ans en 2010.

 Ces Jeux seront uniques. Je me réjouis de découvrir des sites où personne n'a skié et dont nous ne connaissons pas les particularités, a-t-il dit.

Des fondeurs paralympiques en plein effort, de face, pendant une compétition

Natalie Wilkie aux Jeux paralympiques de 2018

Photo : Getty Images / Linnea Rheborg

Il y a quatre ans, Natalie Wilkie, alors âgée de 17 ans, s'est fait connaître en remportant un ensemble complet de médailles à ses premiers Jeux.

 Je vais m'appuyer sur le succès obtenu en 2018, a indiqué Wilkie. Après quatre années à nous entraîner avec acharnement, l'équipe est plus forte et plus déterminée que jamais.

Dans la catégorie debout, Wilkie sera accompagnée de Brittany Hudak et d'Emily Young. Hudak, qui se prépare pour ses troisièmes Jeux paralympiques d'affilée, a décroché son premier podium en 2018, une médaille de bronze en biathlon.

Quant à Young, elle en sera à sa deuxième participation. Elle a récolté une médaille d'argent au relais mixte et une de bronze au 7,5 km en ski de fond en 2018.

Collin Cameron, triple médaillé de bronze en 2018, Ethan Hess et Derek Zaplotinsky en seront à leurs deuxièmes Jeux paralympiques. Ils compétitionneront en ski de fond dans la catégorie assis.

Une athlète paralympique prépare sur la neige ses skis de fond adaptés.  Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lyne-Marie Bilodeau, de Sherbrooke

Photo : CBC sports

Lyne-Marie Bilodeau et Christina Picton feront leurs débuts paralympiques dans la catégorie assis.

La Sherbrookoise a concouru pour la première fois dans le circuit international en 2018, tandis que Picton se prépare à faire son entrée sur la scène paralympique, trois ans après son initiation à ce sport.

L’une des forces de Lyne-Marie, c’est qu’elle ne se décourage pas au premier obstacle. À force de travailler, elle va atteindre le plus haut niveau, estime l'entraîneur Patrick Laliberté, qui travaille avec elle depuis cinq ans.

Les épreuves de ski paranordique se dérouleront du 5 au 13 mars.

À ne pas manquer