•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux Paralympiques

21 médailles canadiennes à Tokyo : retour sur les exploits nationaux

Une para-athlète lève ses bras dans les airs après une course de para-natation.

La nageuse Aurélie Rivard a obtenu 5 des 21 médailles canadiennes aux Jeux paralympiques de Tokyo.

Photo : Getty Images / Buda Mendes

Radio-Canada

L’équipe paralympique canadienne a remporté 21 médailles à Tokyo : 5 d'or, 10 d'argent et 6 de bronze. Seize para-athlètes ont grimpé sur le podium, notamment la nageuse Aurélie Rivard et le coureur Brent Lakatos, qui ont respectivement remporté cinq et quatre médailles au Japon. Retour sur la récolte canadienne.


1- La cycliste Keely Shaw ouvre le bal

À sa première participation aux Jeux, la para-athlète canadienne Keely Shaw a décroché la première médaille du pays à Tokyo. Celle qui avait obtenu l’argent aux Championnats du monde en 2019 est montée sur la troisième marche du podium après avoir vaincu l’Australienne Meg Lemon en poursuite individuelle 3000 m C4.

Shaw a su dominer son adversaire dans les deux derniers kilomètres et a terminé sa course avec une avance de 1 s 62/100 sur l’Australienne.

La cycliste canadienne Keely Shaw sourit sur son vélo après avoir remporté la médaille de bronze au  3000 m C4.

Keely Shaw a décroché la première médaille paralympique du Canada à Tokyo.

Photo : Getty Images / Kiyoshi Ota


2- Médaille de bronze pour Aurélie Rivard à la piscine

La nageuse canadienne Aurélie Rivard a décroché la 3e place à l’épreuve du 50 m style libre S10. Bien qu’elle se soit dite déçue de sa performance, la championne sortante détient toujours les records paralympique et mondial dans cette épreuve.

La Québécoise a terminé derrière la para-athlète du CPR Anastasiia Gontar, qui a remporté l’or, et la Néerlandaise Chantalle Zijderveld, qui a décroché l’argent.

Aurélie Rivard tient sa médaille de bronze en compagnie de la médaillée d'or  Anastasiia Gontar et la Néerlandaise Chantalle Zijderveld. Elles posent toutes pour une photo.

Aurélie Rivard a entamé sa récolte paralympique avec une médaille de bronze au 50 m style libre S10.

Photo : Getty Images / Naomi Baker


3- Deuxième couronne en cyclisme sur piste

Tristen Chernove a amorcé la deuxième journée de compétitions en recevant la médaille d’argent en poursuite individuelle 3000 m C1. Il s’est incliné en finale devant l’athlète du CPR Mikhail Astashov.

Chernove a ensuite annoncé son retrait des Jeux paralympiques et la fin de sa carrière. Il n’a donc pas participé aux deux autres épreuves prévues à son horaire et est retourné à domicile auprès de sa famille.

Tristen Chernove

Tristen Chernove gagne la médaille d'argent en cyclisme sur piste

Photo : Getty Images / Alexandre Loureiro


4- Nicolas Guy Turbide obtient l’argent

Avec exactement le même chrono qu’aux Jeux de Rio au 100 m dos S13, qui lui avait valu le bronze, le nageur canadien Nicolas Guy Turbide a cette fois-ci conclu en 2e position. Le médaillé atteint d’un trouble de vision a décroché l’argent avec un temps de 59,70 s.

La réaction euphorique de ses proches, en direct de la maison familiale à Cap-Rouge, a fait le tour des réseaux sociaux.

Nicolas Guy Turbide crie de joie en serrant les poings dans la piscine de Tokyo.

Nicolas Guy Turbide remporte la quatrième médaille du Canada

Photo : Associated Press / Emilio Morenatti


5- La cycliste Kate O’Brien remporte l'argent

La cycliste albertaine Kate O'Brien n’a pas quitté Tokyo les mains vides. Pour ses premiers Jeux paralympiques, elle s’est emparée de la médaille d’argent au contre-la-montre 500 m C4-5. Elle a enregistré un chrono de 35,83 s.

La native de Calgary a été battue d’un peu plus d’une seconde par la championne en titre, la Britannique Kadeena Cox.

Une athlète paralympique avec sa médaille.

Kate O'Brien participait à ses premiers Jeux paralympiques à Rio.

Photo : Radio-Canada


6- Une première en judo signée Priscilla Gagné

Priscilla Gagné a laissé sa marque dans l’histoire du judo canadien. La porte-drapeau lors de la cérémonie d’ouverture est devenue la première Canadienne à décrocher une médaille paralympique dans ce sport.

Après avoir battu l’Allemande Carmen Brussig de façon expéditive en demi-finales des moins de 52 kg, la Québécoise s’est inclinée devant l’Algérienne Cherine Abdellaoui.

Priscilla Gagne reçoit sa médaille d'argent sur le podium.

La judoka Priscilla Gagné avait terminé en 5e position aux Jeux paralympiques de Rio, en 2016.

Photo : Getty Images / Koki Nagahama


7- Aurélie Rivard au sommet du podium

La nageuse Aurélie Rivard a conservé son titre de championne paralympique et a fracassé le record mondial, deux fois plutôt qu’une, au 100 m libre S10. Il s'agissait ainsi de la première médaille d’or canadienne à Tokyo.

La para-athlète de St-Jean-sur-Richelieu a largement dominé ses adversaires tout au long de la course, ce qui lui a permis de signer son deuxième podium dans la capitale japonaise.

Canada's Aurelie Rivard has the second-highest medal total of any Paralympian on the team. Rivard set four Canadian records and two world records at the Rio Olympics. (Friedemann Vogel/Getty Images)

8- Brent Lakatos démarre les compteurs

Inscrit à pas moins de six courses à Tokyo, le coureur en fauteuil roulant Brent Lakatos a entamé sa récolte avec une médaille d’argent dès sa première épreuve, le 5000 m T54.

Il s’agissait de la huitième médaille paralympique de sa carrière, mais la toute première sur une distance supérieure à 800 m.

Deux para-athlètes coursent au 5000 m. D'autres concurrents sont derrière.

Brent Lakatos a tout donné pour tenter de finir la course en tête.

Photo : La Presse canadienne / Bob Martin


9- Le bronze en paratriathlon

L’Albertain Stefan Daniel a saisi le bronze au paratriathlon dans la catégorie PTS5. Le para-athlète, qui avait remporté l’argent à Rio dans la même épreuve, a bouclé le parcours en 59:22, avec un retard de plus d'une minute sur le vainqueur, l'Allemand Martin Schulz.

Bien qu’il visait mieux que la 3e place, Daniel a disputé l’une des courses les plus difficiles de sa carrière en raison de la chaleur suffocante avant de grimper sur le podium.

Stefan Daniel

Arrivée de S.Daniel

Photo : Triathlon Canada


10- Médaille surprise à la piscine

Le relais canadien au 4 x 100 m libre, composé de Morgan Bird, Katarina Roxon, Sabrina Duchesne et Aurélie Rivard, croyait bien devoir oublier le podium après la course. Le quatuor pointait alors au 5e échelon.

La disqualification des États-Unis et de la Grande-Bretagne a toutefois permis aux nageuses unifoliées d’atteindre la médaille de bronze.

Morgan Bird, Sabrina Duchesne, Aurélie Rivard et Katarina Roxon observent avec surprise le classement final.

Les nageuses de l'équipe canadienne ne s'attendaient pas à recevoir une médaille après la course du relais 4 x 100 m libre.

Photo : Getty Images / Alex Davidson


11- Encore l’argent pour Brent Lakatos

Le Dorvalois Brent Lakatos s’est emparé de sa deuxième médaille d’argent au stade olympique de Tokyo à l’épreuve du 400 m T53.

Avec seulement quelques centièmes de seconde de retard sur le Thaïlandais Pongsakorn Paeyo, le coureur en fauteuil roulant a offert la meilleure performance de sa carrière sur cette distance.

Après la course, Lakatos a mentionné son désir de ne pas quitter Tokyo sans médaille d’or au cou.

Le para-athlète Brent Lakatos en plein effort dans sa chaise lors des Paralympiques de Tokyo.

Une autre médaille d'argent pour Brent Lakatos

Photo : Getty Images / Dean Mouhtaropoulos


12- Première médaille pour Danielle Dorris

La Néo-Brunswickoise Danielle Dorris a remporté sa toute première médaille à la piscine de Tokyo.

La plus jeune nageuse canadienne de l’histoire paralympique, qui avait participé aux Jeux de Rio à 13 ans, a démontré une efficacité exceptionnelle au début de la course du 100 m dos S7 pour conclure au 2e rang.

Un peu plus tôt dans la capitale japonaise, Dorris avait terminé au pied du podium au 200 m quatre nages individuel SM7.

Danielle Dorris pose fièrement avec sa médaille d'argent et son bouquet au Centre aquatique de Tokyo.

La nageuse paralympique Danielle Dorris a remporté la médaille d'argent au 100 m dos S7 à Tokyo.

Photo : Radio-Canada / Benoit Huot


13- Zachary Gingras à la conquête de sa première médaille

Le coureur canadien Zachary Gingras a décroché le bronze au 400 m T38. Il a réussi la meilleure performance de sa carrière sur cette distance, soit 50,85 s.

Âgé de seulement 20 ans, Gingras participait à ses premiers Jeux paralympiques.

À la toute fin de la course, il a résisté à une remontée de l’Iraquien Ali Al-Rikabi, qui a finalement atterri au pied du podium par seulement cinq centièmes de secondes.

Zachary Gingras porte le drapeau canadien autour de lui en regardant à terre tout en versant quelques larmes de joie aux abords de la piste d'athlétisme.

14- Greg Stewart, titré à son baptême paralympique

Le para-athlète Greg Stewart a décroché la deuxième médaille d’or du Canada. Il a fracassé le record paralympique au lancer du poids F46. Dès son premier essai, il a réalisé un jet de 16,75 mètres pour dépasser la marque paralympique de plus d’un mètre.

Le représentant de l’unifolié, qui en était à ses premiers Jeux, a battu son grand rival Joshua Cinnamo, des États-Unis.

Greg Stewart, le poids au cou tout juste avant d'y aller d'un lancer.

Greg Stewart sacré champion paralympique

Photo : Getty Images / Naomi Baker


15 - Aurélie Rivard décroche l’or à nouveau

La nageuse Aurélie Rivard s’est emparée d’une seconde médaille d’or à Tokyo, en plus d’abaisser le record du monde par plus de cinq secondes au 400 m libre S10. Elle a défendu son titre de championne paralympique avec brio.

Rivard s’est installé en tête dès la première longueur et a enregistré un chrono canon de 4:24,08, soit 5,75 s devant sa plus proche poursuivante.

Chargement de l’image

Aurélie Rivard remporte l’or et signe un autre record mondial

Photo : Getty Images / Adam Pretty


16 - Jamais deux sans trois pour Brent Lakatos

Brent Lakatos s’est encore une fois couvert d’argent et a reçu sa 10e médaille paralympique de sa carrière. Il est monté sur la deuxième marche du podium au 100 m T53 avec un temps de 14,55 s.

Le Dorvalois avait reçu l’or dans cette épreuve à Rio, en 2016, et il détient toujours la marque mondiale.

Chargement de l’image

Une troisième médaille d’argent pour Brent Lakatos

Photo : Athlétisme Canada


17 - Cinquième médaille pour Aurélie Rivard

La Québécoise Aurélie Rivard a inscrit le meilleur temps de sa carrière au 100 m dos S10 et s’est emparée de sa cinquième médaille à Tokyo. Tout comme Lakatos, elle a ajouté un 10e titre paralympique à son brillant palmarès.

Pour ce faire, elle a effectué une remontée in extremis à la dernière longueur pour passer de la 5e à la 2e place.

Chargement de l’image

La Canadienne Aurélie Rivard remporte l'argent au 100 m dos S10. C'est une cinquième médaille à Tokyo pour la nageuse.

Photo : Radio-Canada / Benoît Huot


18 - Brent Lakatos s’empare de l’argent à nouveau

Pour une quatrième fois à Tokyo, Brent Lakatos s'est installé sur la deuxième marche du podium. Il n’est pas parvenu à changer la couleur de la médaille au 800 m T53, épreuve dont il était favori.

Sous la pluie battante, il a encore une fois été devancé par son plus grand rival au Japon, le Thaïlandais Pongsakorn Paeyo.

Lakatos a été nommé porte-drapeau à la cérémonie de clôture.

Chargement de l’image

Brent Lakatos a été le meilleur coureur de sa vague de qualifications au 800 m T53.

Photo : Getty Images / Tasos Katopodis


19 - Journée en or pour Danielle Dorris

Dans la même journée, Danielle Dorris a battu deux fois le record du monde et a remporté le titre de championne paralympique au 50 m papillon S7. La jeune para-athlète a offert une course exemplaire et s'est trouvée du début à la fin.

Elle a ainsi permis au Canada de décrocher une quatrième médaille d’or et une huitième en paranatation à Tokyo. Très émotive après sa course, Dorris a glissé un mot sur son excitation en vue des prochains Jeux, qui auront lieu à Paris.

Chargement de l’image

Danielle Dorris remporte l’or et bat son record mondial

Photo : Getty Images / Adam Pretty


20 - Marissa Papaconstantinou cause la surprise

La Canadienne Marissa Papaconstantinou s’est offert une place sur le podium et a battu son record personnel au 100 m T64. Dans une course historique, la Torontoise a effectué une remontée spectaculaire.

Il s’agissait des deuxièmes Jeux paralympiques de la coureuse, qui est devenue la première et seule médaillée canadienne en para-athlétisme aux Jeux de Tokyo.

Chargement de l’image

Marissa Papaconstantinou met la main sur sa première médaille paralympique

Photo : AP / Joel Marklund for OIS


21 - Nate Riech boucle la récolte

Le coureur Nate Riech a gagné la médaille d’or au 1500 m T38 pour son baptême paralympique.

Avec un chrono de 3:58,92, le coureur britanno-colombien a établi un record paralympique et a terminé la course plus de quatre secondes avant la compétition.

Celui qui était grand favori pour l’épreuve compte déjà ajouter le 400 m à son programme personnel en vue des Jeux de Paris.

Chargement de l’image

Nate Riech a inscrit le record paralympique au 1500 m T38.

Photo : Getty Images / Alex Pantling

À ne pas manquer