•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux Paralympiques

Brent Lakatos au pied du podium au marathon

Les deux athlètes roulent rapidement sur la piste sous une pluie battante.

Brent Lakatos de l'équipe du Canada et Marcel Hug de l'équipe de la Suisse s'élancent sur la piste du stade quelques instants après le coup de départ du marathon.

Photo : La Presse canadienne / Simon Bruty

Radio-Canada

Le coureur en fauteuil roulant Brent Lakatos a terminé 4e au marathon T54 samedi, à Tokyo.

Le Dorvalois a complété le parcours de 42 km en 1 h 29 min 18 s, le meilleur temps de sa carrière sur cette distance. C'est cependant 13 secondes de plus que le médaillé de bronze, l'Américain Daniel Romanchuk (1:29:05).

Le Suisse Marcel Hug (1:24:02) et le Chinois Zhang Yong (1:24:22) se sont disputé la 1re place jusque dans les derniers mètres de la course. Hug a alors pris un avantage net sur son opposant asiatique pour confirmer sa victoire.

Le para-athlète de 35 ans a ainsi mis la main sur sa troisième médaille paralympique de suite à cette épreuve. Il avait remporté l'argent en 2012, à Londres, puis l'or en 2016, à Rio. Yong en était quant à lui à ses premiers Jeux d'été.

Le Chinois n'avait jamais participé à un marathon sur les circuits internationaux de para-athlétisme. À 29 ans, il a néanmoins su mieux gérer son énergie que son adversaire de 41 ans. Lakatos a semblé essoufflé à quelques moments de la course. Il a, entre autres, perdu de précieuses secondes dans les virages et a évité de se retrouver en tête de peloton, là où le vent est le plus fort.

Une récolte historique

C'est ainsi que se terminent les Jeux de Tokyo de Brent Lakatos. Au Japon, il aura marqué l'histoire paralympique canadien.

Lakatos était inscrit à pas moins de six épreuves. Le coureur en fauteuil roulant s'est couvert d'argent au 100 m, au 400 m, au 800 m et au 5000 m. Il a d'ailleurs établi un record des Amériques au 400 m.

Brent Lakatos est arrivé à Tokyo avec sept médailles paralympiques à son actif, et il repart maintenant avec quatre de plus. Sa récolte lui aura permis d'entrer dans la légende. Il est seulement le 8e Canadien à avoir décroché 11 médailles paralympiques au cours de sa carrière.

D'ailleurs, sa fiche pourrait encore s'améliorer. Lakatos a récemment révélé qu'il songeait à faire un retour sur la piste à Paris, en 2024. Il sera alors âgé de 44 ans.

À ne pas manquer