•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux Paralympiques

Suivez les Jeux paralympiques sur ICI Télé dès le 4 mars 2022

En semaine de 13h à 15h, en reprise à 23h05

Sam. et dim. de 14h à 17h

Les Canadiennes joueront pour le bronze en volleyball assis

Une femme assis sur le terrain de volleyball qui fait une manchette à un ballon.

Danielle Ellis

Photo : Paralympiques Canada

Radio-Canada

L'équipe canadienne féminine s'est inclinée en trois manches devant la formation chinoise en demi-finales du tournoi de volleyball assis, vendredi, à Tokyo.

Triples championnes paralympiques et finalistes à Rio, les Chinoises ont été impitoyables et se sont imposées 25-18, 25-20 et 25-15 pour accéder aisément à la finale. Leur vitesse de frappe n’a pas laissé la moindre chance aux Canadiennes.

Les prévisions n’étaient d'ailleurs pas à la faveur des représentantes de l’unifolié. Les Chinoises, très expérimentées, se sont présentées dans le tournoi paralympique avec un dossier parfait en 2021.

Les Canadiennes, qui en sont à leurs deuxièmes Jeux paralympiques et à leur première participation au carré d'as, n’ont pas été en mesure de limiter suffisamment leurs erreurs pour rivaliser.

Une rencontre expéditive

La formation de l'entraîneuse Nicole Ban a connu un début de match difficile. Les joueuses semblaient intimidées par la puissance chinoise, qui a rapidement montré sa force de frappe.

Les para-athlètes canadiennes sont toutefois parvenues à se ressaisir. Elles ont réussi à combler l’écart qui se creusait rapidement entre les deux formations. Cela leur a apporté un regain de confiance et d’espoir.

La Chine a néanmoins repris son rythme pour remettre les pendules à l'heure. Les réceptions ont été difficiles pour les Canadiennes, qui n’arrivaient pas à construire des attaques menaçantes.

Pendant que le Canada faisait de nombreuses erreurs au service, la Chine s’en est servie pour se distancer.

Persévérantes jusqu’à la fin

Les Canadiennes ont élevé leur jeu d'un cran au troisième engagement, ce qui a donné lieu à de très beaux échanges.

Fidèles à leur habitude, les Chinoises ont tout de même fini par remporter la manche ultime. Xuemei Tang a dominé la rencontre avec une récolte de 13 points.

Efficace durant l'ensemble du match, Julie Kozon a pris les choses en main dans le camp canadien avec 11 points.

L’équipe unifoliée jouera pour le bronze samedi matin contre la formation brésilienne. Les Chinoises affronteront pour leur part les Américaines en grande finale.