•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux Paralympiques

Suivez les Jeux paralympiques sur ICI Télé dès le 4 mars 2022

En semaine de 13h à 15h, en reprise à 23h05

Sam. et dim. de 14h à 17h

Les basketteuses canadiennes concluent en beauté

Une femme qui observe le jeu avec le ballon de basketball dans la main.

Kathleen Dandeneau

Photo : dave holland/canadian paralympic committee / Dave Holland

Radio-Canada

L’équipe canadienne de basketball féminin en fauteuil roulant a facilement vaincu la sélection japonaise 68-49, vendredi, dans un match de classement. Écartées du podium, les protégées de Marc Antoine Ducharme ont bouclé le tournoi paralympique au 5e rang.

Sans surprise, Rosalie Lalonde (20 points), Kathleen Dandeneau (14 points) et Cindy Ouellet (13 points) ont été les plus productives dans la victoire. Du côté japonais, seule Chihiro Kitada a inscrit plus de 10 points.

Les Canadiennes n’ont jamais été menacées durant le match. Leurs adversaires ont montré d’énormes lacunes, tant en attaque qu’en défense. Elles n’ont d’ailleurs réussi que 31 % de leurs tirs contre 55 % pour l'équipe de Ducharme.

Les représentantes de l'unifolié s’étaient également classées en 5e place lors des Jeux paralympiques de Rio en 2016.

Cindy Ouellet répond à une question devant la caméra.

Domination canadienne

Les Canadiennes se sont imposées dès les premières minutes de la rencontre et ont mené le premier quart du début à la fin.

Déjà en avance par 10 points, elles ont blanchi leurs adversaires dans la seconde moitié de l’engagement pour conclure avec un avantage net de 22-4.

Le Japon a tenté une poussée au deuxième quart. De loin supérieures, les Canadiennes ont exercé une couverture moins serrée dans leur territoire. Leurs opposantes ont ainsi marqué 13 points avant la pause. La défense nippone a cependant continué d'être permissive.

Le gain étant presque assuré, la deuxième mi-temps a été une partie de plaisir pour la formation canadienne. Elle n’a fait qu’augmenter son avance, malgré une opposition féroce des Japonaises, qui jouaient pour l’honneur.

Le Canada a trouvé toutes les failles du Japon et a profité de toutes ses erreurs pour annuler les minces espoirs de remontée du pays hôte.

Marc Antoine Ducharme répond à une question devant la caméra.