•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux paralympiques

Le Canada éliminé après la phase de groupe à la boccia

Une femme en fauteuil roulant qui lance une balle de boccia.

La Canadienne Alison Levine est classée au premier rang mondial.

Photo : Scott Grant

Radio-Canada

Les Canadiens ont rendu les armes à la boccia BC4 à Tokyo. Ils ont baissé pavillon 5-2 devant les Britanniques pour voir leurs espoirs d'accéder au carré d'as s'envoler, vendredi, avant de conclure leur tournoi avec un revers de 4-3 contre les Slovaques.

L'équipe composée des Montréalais Iulian Ciobanu, Marco Dispaltro et Alison Levine a présenté une fiche d'une victoire contre trois défaites au tour préliminaire. Le parcours du trio s'arrête ainsi avant les demi-finales.

« Je suis déçue de ne pas revenir au Canada avec une médaille, c’est l’objectif principal lorsque tu participes aux Jeux paralympiques. »

— Une citation de  Alison Levine, membre de l'équipe canadienne

Un match capital à oublier

Menée 0-1 après le premier bout, l'équipe unifoliée a répliqué en marquant deux fois pour prendre les commandes. Cela a été le seul moment de réjouissance des Canadiens dans ce match.

Le trio britannique formé par Evie Edwards, Stephen McGuire et Louis Saunders a été le seul à s'inscrire au tableau aux troisième et quatrième bouts. Il a ajouté deux points chaque fois pour l'emporter 5-2.

« C’est une journée difficile pour nous. Nous avions de grandes attentes contre le Royaume-Uni, et de passer si près de notre but, c’est une grande déception. »

— Une citation de  Marco Dispaltro, membre de l'équipe canadienne

Une forte résistance

Le Canada est passé bien près de surprendre les meneurs de leur groupe. La Slovaquie a inscrit deux points au premier bout, mais le duo Ciobanu-Levine a répliqué avec trois points dans les deux bouts suivants.

Lors de la manche décisive, les Slovaques, auteurs de quatre victoires, ont inscrit deux points pour gagner 4-3.

La formation européenne n'avait pas remporté un match par moins de quatre points avant son duel l'opposant au Canada.

« Ce n’est pas la fin pour nous. L’avenir est rose pour notre délégation [...] surtout après ce tournoi qui va juste nous rendre plus forts. »

— Une citation de  Alison Levine, membre de l'équipe canadienne

Un tournoi difficile

Le Canada devait vaincre le Royaume-Uni pour demeurer dans la course. Il avait dominé le Portugal 9-4 à son premier match, mais une défaite crève-cœur de 4-3 face au Brésil a jeté une ombre au tableau.

Le Canada a fait partie d'un groupe fort relevé en compagnie du Brésil, qui a reçu l’argent à Rio, et de la Slovaquie, championne paralympique en titre, qui compte sur le champion de la compétition individuelle à Tokyo, Samuel Andrejcik.

On n’avait pas compétitionné depuis 22 mois. Donc, d’être présente ici avec mes amis, ma famille de boccia, c’est une victoire en soi, a indiqué Levine.

À ne pas manquer