•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles - Jeux Paralympiques

Suivez les Jeux paralympiques sur ICI Télé dès le 4 mars 2022

En semaine de 13h à 15h, en reprise à 23h05

Sam. et dim. de 14h à 17h

Brent Lakatos sacré vice-champion paralympique au 5000 m

Brent Lakatos

Brent Lakatos a connu son baptême du feu aux Jeux d'Athènes en 2004.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le coureur en fauteuil roulant Brent Lakatos s'est couvert d'argent à l'épreuve du 5000 m T54, samedi, aux Jeux de Tokyo. Il s'agit d'une huitième médaille paralympique pour le Montréalais de 41 ans.

Le Dorvalois, fidèle à ses habitudes, a laissé les autres concurrents donner le rythme. Il est resté parmi le peloton lors des 10 premiers tours afin de conserver de l'énergie. La cadence imposée était excessivement lente par rapport aux temps effectués en qualifications.

Lakatos a donné le ton pour le sprint. Il s'est installé en tête de la course avec deux tours à faire. Il a été devancé dans les 20 derniers mètres par le Suisse Marcel Hug, auteur d'un temps de 10 min 29 s 90/100. Hug avait terminé 2e aux Jeux de Rio en 2016.

Brent Lakatos

« Je suis tellement content » - Brent Lakatos

Photo : Radio-Canada

Je pensais que je pouvais garder le rythme. En fait, je l’ai presque fait. En rétrospective, j’ai peut-être donné le ton 100 mètres trop tôt en raison de la chaleur, affirme Lakatos.

Le Québécois a rallié l'arrivée avec un court retard de 19 centièmes de secondes sur le vainqueur. Le Thaïlandais Putharet Khongrak (10:30,17) a accompagné Hug et Lakatos sur le podium.

« C’est fou d’avoir remporté l’argent au 5000 m. Je suis un sprinteur. Jamais je ne pensais pouvoir me targuer d’un tel exploit! »

— Une citation de  Brent Lakatos, para-athlète canadien

Après la course, Lakatos semblait totalement épuisé. Recroquevillé sur son fauteuil roulant, il peinait à célébrer la toute première médaille de sa carrière sur une distance supérieure à 800 m.

J’ai fait des modifications à mon équipement, particulièrement mes gants après Rio, et cela m’a grandement aidé à améliorer mon endurance. Ça me permet maintenant de concourir sur de plus grandes distances, ajoute-t-il.

Brent Lakatos tient son bouquet ainsi que sa médaille d'argent accrochée à son cou.

Brent Lakatos décroche l'argent

Photo : Radio-Canada

Outre le 5000 m, l'octuple médaillé paralympique est inscrit à cinq autres épreuves aux Jeux de Tokyo. Au cours des prochains jours, il s'installera sur la ligne de départ aux 100, 400, 800 et 1500 m, en plus du marathon.

Faire le 5000 m au début des Jeux va me fatiguer, ce sera un beau défi, explique Lakatos. Je vais tout de même participer à toutes les compétitions.

D'ailleurs, il ne pourra profiter que de quelques heures de repos puisqu'il participera aux qualifications du 400 m samedi à 22 h 34 (HAE).