•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris

Nouvelle olympique

Des athlètes de l’Atlantique rentrent de Chine avec une médaille au cou

La flamme olympique s’est éteinte dimanche à Pékin. Plusieurs athlètes canadiens des provinces de l’Atlantique rentrent de Chine avec une médaille au cou.

Deux hockeyeuses de profil croquant dans leurs médailles d'or.

Jillian Saulnier (gauche) et Blayre Turnbull (droite) célèbrent leur médaille d'or avec l'équipe de hockey du Canada, le 17 février aux Jeux olympiques.

Photo : Reuters / David W Cerny

Radio-Canada

La flamme olympique s’est éteinte dimanche à Pékin. Plusieurs athlètes canadiens des provinces de l’Atlantique rentrent de Chine avec une médaille au cou.

Un texte de Félix Arseneault

Les hockeyeuses canadiennes ont remporté l’or grâce à une victoire de 3-2 sur les Américaines. En route vers la gloire olympique, Blayre Turnbull, de Stellarton en Nouvelle-Écosse, a récolté 7 points.

Ça veut vraiment tout dire pour moi et pour toute l'équipe. Après tout le travail, tous les sacrifices qu’on a fait dans les quatre dernières années, comme équipe, on mérite vraiment cette médaille d’or, a-t-elle déclaré.

Jill Saulnier, d’Halifax, repart elle aussi avec une médaille d’or.

Le groupe d'entraîneurs était composé de trois Néo-Écossais, dont l'entraîneur-chef Troy Ryan, qui a grandi dans le quartier Spryfield, à Halifax. Kori Cheverie, de New Glasgow, était l'une des adjointes, tandis que Tina Atkinson, de Shelburne, était la médecin de la formation.

Chargement de l’image

Kori Cheverie et Troy Ryan derrière le banc d'Équipe Canada le 17 février aux Jeux olympiques

Photo : Reuters / Rob Schumacher-USA TODAY Sports

Serge LeBlanc, de Grande-Digue au Nouveau-Brunswick, était le préposé à l’équipement de l’équipe et repart avec sa deuxième médaille olympique.

Il travaillait avec la sélection canadienne qui a remporté l’argent en 2018 à Pyeongchang.

Chargement de l’image

Serge LeBlanc

Photo : Matthew Murnaghan/Hockey Canada / Matthew Murnaghan

Au hockey masculin, le parcours de Brandon Gormley, de Murray River à l’Île-du-Prince-Édouard, et de son coéquipier Alex Grant, d’Antigonish en Nouvelle-Écosse, s’est arrêté en quarts de finale dans une défaite contre la Suède.

Une médaille à saveur aigre-douce

Au curling, le quatuor terre-neuvien mené par Brad Gushue a dû se contenter d'une décevante médaille de bronze. L'équipe visait quelques marches plus haut sur le podium.

Le capitaine adjoint Mark Nichols, du Labrador, affirme que l’équipe est quand même satisfaite de repartir avec une médaille.

Chargement de l’image

Brad Gushue félicite ses coéquipiers après la victoire contre les Américains pour la médaille de bronze.

Photo : Getty Images / Lillian Suwanrumpha / AFP

On est très content. C'était une semaine très difficile pour nous, mais la médaille de bronze c’est quand même bien, a-t-il mentionné.

Brett Gallant, natif de Charlottetown, complétait le quatuor canadien.

D’autres athlètes au pied du podium

Chargement de l’image

Courtney Sarault durant les quarts de finale du 1500 m le 16 février

Photo : Reuters / Evgenia Novozhenina

En patinage de vitesse sur courte piste, Courtney Sarault, de Moncton, a quitté Pékin sans médaille.

Son parcours au 1000 m s’est arrêté en quarts de finale et elle a raté la finale du 1500 m par un centième de seconde.

J'ai manqué la grande finale par un orteil. Je suis quand même fière de moi, car je n'étais pas dans la meilleure forme physique et mentale il y a deux jours. J'ai fait face à beaucoup de déception et ce n'était pas les Olympiques que j'avais imaginés, a-t-elle dit.

La patineuse de 21 ans a terminé au pied du podium au relais mixte 2000 m et au relais 3000 m.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le planchiste canadien Liam Moffatt

Photo : Reuters / Dylan Martinez

En snowboard cross, Liam Moffatt, de Truro en Nouvelle-Écosse, s’est classé 19e.

Je suis fier de ma course. C’était difficile de dépasser avec l’angle que j’avais. C’était juste tellement amusant, a-t-il lancé après sa course

Chargement de l’image

Au centre, Liam Moffatt

Photo : Reuters / Lisi Niesner

Dans l’épreuve par équipe, il a terminé sa première expérience olympique avec une 9e position en compagnie de Tessa Critchlow, une athlète de la Colombie-Britannique.

Les prochains Jeux olympiques d’hiver se dérouleront à Milan et à Cortina d'Ampezzo, en Italie, en 2026.