•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Cinq médailles estriennes aux Jeux olympiques de Pékin

Chargement de l’image

Maxence Parrot a remporté la médaille d'or à la descente acrobatique en surf des neiges.

Photo : Getty Images / Patrick Smith

Titouan Bussiere

Les Jeux olympiques d'hiver de Pékin sont maintenant terminés et le Canada revient avec 26 médailles. Des athlètes estriens ont obtenu cinq d'entre elles : retour sur leur expérience.

Maxence Parrot

Le planchiste bromontois Maxence Parrot est de retour avec deux médailles au cou après avoir vaincu un cancer en 2019.

Il a gagné l’or à la descente acrobatique en surf des neiges après avoir obtenu une excellente note à sa deuxième tentative. Le Québécois a réussi toutes ses figures, y compris un triple tire-bouchon de1620 degrés à son dernier saut. Les juges lui ont accordé 90,26 points et aucun athlète n'a pu faire mieux.

Chargement de l’image

Maxence Parrot, du Canada, lors de l'épreuve du grand saut aux Jeux olympiques de Pékin.

Photo : Getty Images / David Ramos

À l’épreuve du grand saut, il a remporté une médaille de bronze.

« J’ai réussi mon 1800 de la plus belle façon parmi tous ceux effectués à l’entraînement cette semaine. J’étais extrêmement fier de ça. Un pointage de 94, je ne pouvais pas demander mieux et j’étais très content. »

— Une citation de  Max Parrot, planchiste médaillé d'or

Pour clôturer son expérience olympique, la planchiste s’est fait offrir d’être le porte-drapeau du Canada, une proposition qu’il a toutefois déclinée, car cela lui aurait demandé de rester en Chine quelques jours de plus. Or, sa priorité était de rejoindre sa copine enceinte le plus rapidement possible.

Jordan Pierre-Gilles

Le Sherbrookois Jordan Pierre-Gilles a patiné vers la médaille d’or au relais 5000 m sur courte piste lors du dernier tour de piste du sextuple médaillé Charles Hamelin.

Chargement de l’image

Jordan Pierre-Gilles, Steven Dubois et Charles Hamelin célèbrent leur victoire.

Photo : Getty Images / David Ramos

C'est vraiment un travail d'équipe, le relais. On a travaillé super fort dans les dernières années pour être dominants à l'international. Je pense qu'on l'a très bien fait à la dernière saison. C'était notre troisième médaille d'or en comptant les Coupes du monde. On voulait prouver qu'on est les meilleurs et on l'a fait tout en s'amusant et d'une manière convaincante, a raconté Jordan Pierre-Gilles au micro de Par ici l'info.

Malgré le fait qu'il n'ait pas obtenu de médaille aux 500 et 1000 m, Jordan Pierre-Gilles reste fier. Ça fait partie de l'aventure. Ce sont mes premiers Jeux, a-t-il dit.

Marion Thénault

En compagnie de ses coéquipiers Miha Fontaine et Lewis Irving, la Sherbrookoise Marion Thénault a reçu la médaille de bronze à l’épreuve des sauts par équipe mixte. Les skieurs acrobatiques ont mis fin à une disette de 20 ans sans médaille olympique canadienne au saut en ski acrobatique.

Chargement de l’image

Marion Thénault a remporté une médaille de bronze à ses premiers Jeux.

Photo : Getty Images / Cameron Spencer

Marion Thénault et Miha Fontaine en étaient à leur première présence aux Jeux.

C'était la première fois qu'on compétitionnait sur le site olympique, donc ça, ça ajoutait une belle pression. On a réussi à faire le mieux qu'on pouvait et ça nous a donné une médaille, donc on est super fiers.

Même si la skieuse acrobatique n’a pas mis la main sur une deuxième médaille en solo, elle est heureuse d'avoir bien sauté. J'ai fait les sauts que je suis capable de faire, a-t-elle déclaré, sereine.

Kim Boutin

Triple médaillée et porte-drapeau à la cérémonie de clôture des Jeux de Pyeongchang en 2018, la patineuse de vitesse sur courte piste Kim Boutin a repris là où elle avait laissé au 500 m en remportant le bronze.

Chargement de l’image

La patineuse de vitesse Kim Boutin

Photo : Getty Images / Elsa

Boutin a enregistré un chrono de 42 s 724/1000 en finale. Avec cette première médaille à Pékin, la Sherbrookoise compte désormais quatre podiums aux Olympiques, soit une médaille d'argent et trois de bronze.

Les autres Estriens satisfaits

Même s’ils ne reviennent pas médaillés, plusieurs autres athlètes ont représenté l’Estrie pendant ces Jeux.

Le planchiste Sébastien Beaulieu a terminé 27e du slalom géant en parallèle après avoir eu de la difficulté à obtenir son billet pour la compétition.

Le Sherbrookois Samuel Giguère est quant à lui arrivé 9e au bob à quatre, même s'il avait reçu un résultat positif de COVID-19 à quelques jours des Jeux.

Le biathlonien Jules Burnotte, pour sa part, a conclu le départ groupé 15 km au 18e rang. Ces Jeux olympiques étaient ses premiers.

Enfin, le fondeur Olivier Léveillé a connu son meilleur résultat des Jeux au 4 x 10 km. Ses coéquipiers et lui ont conclu au 11e échelon.