•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris

Nouvelle olympique

Dominantes, les curleuses britanniques décrochent l’or à Pékin

Les athlètes britanniques Hailey Duff et Jennifer Dodds balaient lors de la finale de curling féminin à Pékin.

La Grande-Bretagne remporte le match pour l'or contre le Japon.

Photo : Getty Images / Lintao Zhang

Radio-Canada

Quatre ans après avoir été privées du podium par les Japonaises aux Jeux olympiques de Pyeongchang, voilà que les curleuses britanniques sont championnes à Pékin. Elles ont croisé le fer avec ces mêmes adversaires en finale dimanche et, cette fois, elles ont eu le dernier mot dans un gain de 10-3.

Les Japonaises avaient défait les Britanniques en 2018 pour l’obtention de la médaille de bronze.

L'histoire avait toutefois été différente à leur premier face-à-face dans la capitale chinoise. Les Britanniques, menées par Eve Muirhead, avaient aisément vaincu leurs opposantes 10-4. Les deux nations ont conclu le tour préliminaire avec des fiches de 5 victoires et 4 défaites.

Muirhead pouvait compter sur Vicky Wright, Jennifer Dodds et Hailey Duff. Le quatuor tout écossais a commencé la finale en possession du marteau et en a profité pour inscrire deux points dès le premier bout.

Comme elles l’ont prouvé en demi-finales face aux Suisses, Satsuki Fujisawa, Chinami Yoshida, Yumi Suzuki et Yurika Yoshida ne doivent pas être sous-estimées. Elles ont rapidement réduit l’écart à un point, notamment grâce à quatre doubles sorties.

Après une manche nulle, les Britanniques ont ajouté un point au quatrième engagement, puis sont parvenues à en voler un de plus pour mener 4-1 à mi-parcours. Elles peuvent remercier la vélocité de Fujisawa, qui a coûté de précieux placements aux Japonaises.

Chargement de l’image

Les curleuses britanniques décrochent une première médaille d'or en 20 ans.

Photo : afp via getty images / LILLIAN SUWANRUMPHA

Le coup de grâce

Les représentantes du Japon avaient ensuite l’occasion d’inscrire deux points avec leur dernière pierre du sixième bout. Elles ont plutôt heurté leur propre pierre située dans la maison pour n’en marquer qu’un seul.

Satsuki Fujisawa s’est ensuite tirée dans le pied en ratant une sortie. Eve Muirhead avait le champ libre afin de porter un dur coup à l’équipe nipponne et c’est exactement ce qu’elle a fait. La capitaine a saisi sa chance pour ajouter pas moins de quatre points à son avance.

Malgré un point en huitième, il aurait fallu une erreur monumentale des meneuses pour permettre aux Japonaises de revenir dans le match.

Ce sont plutôt deux points qui ont été marqués par Muirhead pour forcer l'abandon des Japonaises avant la tenue du 10e bout. Les gagnantes ont enregistré un taux d'efficacité de 89 % dans la victoire.

Il s’agit d’une première médaille d’or pour les Britanniques en curling féminin en 20 ans.

Leurs compatriotes ont décroché l'argent samedi. Ils se sont inclinés en prolongation devant les Suédois.