•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris

Nouvelle olympique

L’équipage de Justin Kripps résiste et remporte le bronze en bob à 4

Quatre bobeurs du Canada s'enlacent à leur sortie du parcours.

Les Canadiens ont célébré leur podium à leur sortie de la piste.

Photo : Associated Press / Pavel Golovkin

Radio-Canada

La formation canadienne menée par le pilote Justin Kripps a eu chaud, mais elle est parvenue à conserver son 3e rang pour monter sur le podium en bob à 4, dimanche, aux Olympiques de Pékin. Il s’agit de la 26e et dernière médaille de l’unifolié à ces Jeux.

Justin Kripps, Ryan Sommer, Cam Stones et Benjamin Coakwell ont terminé avec un temps cumulatif de 3 min 55 s 9/100 à l’issue de la quatrième manche, où ils ont enregistré un chrono de 59,27 s.

Ce temps a tout juste été suffisant pour conserver une mince priorité sur l’équipe allemande de Christoph Hafer, 4e au classement final avec un total de 3:55,15.

Les Canadiens avaient une avance de 0,08 s sur leurs adversaires avant la dernière descente et le pilotage de Justin Kripps a fait la différence, particulièrement en fin de parcours.

C’est énorme comme accomplissement et je n’ai pas de mots pour décrire ce que je ressens en ce moment. Nous avons tout donné dans les quatre dernières années et nous sommes enfin médaillés aux Jeux olympiques, a lancé Kripps, qui avait peine à contenir ses émotions quelques secondes avant de monter sur le podium.

« Les gars ont fait du travail colossal et nous ne pourrions pas être plus heureux. C'est incroyable! »

— Une citation de  Justin Kripps
Chargement de l’image

Les Canadiens ont conclu avec 6 centièmes d'avance sur leurs plus proches poursuivants.

Photo : Associated Press / Dmitri Lovetsky

L’Allemagne repartira tout de même du Centre national des sports de glisse de Yanqing avec deux médailles de plus au compteur.

Les champions du monde et olympiques Francesco Friedrich, Margis Thorsten, Candy Bauer et Alexander Schueller ont de nouveau été couronnés grâce à leur temps cumulatif de 3:54,30.

Leurs compatriotes Johannes Lochner, Florian Bauer, Christopher Weber et Christian Rasp (+0,37 s) ont suivi en 2e place pour compléter le doublé.

Les Allemands concluent donc les Jeux olympiques de Pékin avec une récolte de 16 médailles dans les sports de glisse, qui incluent aussi la luge et le skeleton. Ils sont montés sur la plus haute marche du podium dans toutes les épreuves, féminines et masculines confondues, sauf en monobob.

Chargement de l’image

Le pilote Francesco Friedrich remporte une deuxième médaille d'or à Pékin, après celle en bob à 2.

Photo : Getty Images / Julian Finney

Également en action lors de la quatrième et dernière manche, les Canadiens Christopher Spring, Cody Sorensen, Samuel Giguère et Mike Evelyn (+2,69 s) ont connu une excellente dernière descente pour prendre le 9e échelon du classement final.

« C’était une expérience incroyable! Nous sommes passés par toute la gamme des émotions cette saison et ça nous a beaucoup rapprochés. J’adore mes coéquipiers et nous avons eu beaucoup de plaisir sur la piste pendant les Jeux. »

— Une citation de  Samuel Giguère

Le dernier quatuor de l’unifolié en lice, composé de Taylor Austin, de Daniel Sunderland, de Chris Patrician et de Jay Dearborn, a quant à lui raté le seuil de qualification pour la manche ultime, réservée aux 20 meilleures équipes. Il a fini 23e.

Nous en étions tous à nos premiers Jeux olympiques et nous avons connu des hauts et des bas. C’est sûr que nous sommes un peu déçus de notre résultat, mais nous avons tous fait de notre mieux et nous regardons devant à partir d’ici, a mentionné le pilote Taylor Austin.