•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Laurent Dubreuil décroche l’argent au 1000 m

Le patineur Laurent Dubreuil lève les bras en célébration après une course qui lui a permis de remporter une médaille.

Après avoir vécu une déception au 500 m, Laurent Dubreuil peut maintenant dire qu'il est médaillé olympique.

Photo : afp via getty images / SEBASTIEN BOZON

Radio-Canada

Le Canadien Laurent Dubreuil a offert une performance éclatante au 1000 m sur longue piste pour décrocher la médaille d'argent, vendredi, à l'Anneau national de patinage de vitesse des Jeux de Pékin.

Au terme de la course, le patineur de 29 ans s'est dit 30 % sourire, 70 % souffrance pour décrire son état d'esprit.

En grimpant sur la deuxième marche, Dubreuil a réussi à surmonter la déception qu'il a vécue la semaine dernière au 500 m. Le natif de Québec avait terminé au pied du podium dans cette épreuve où il excelle le plus.

Ma fille Rose aime mieux ça quand je finis 2e que quand je gagne, donc elle va capoter, a-t-il dit en rigolant après avoir expliqué que les derniers jours ont été difficiles. Je savais que j'avais des chances ici et qu'il fallait que je passe par-dessus ma déception rapidement.

Le patineur Laurent Dubreuil salut la foule en levant les bras au moment de monter sur le podium.

Remis de sa déception au 500 m, Dubreuil a patiné sans pression

Photo : afp via getty images / WANG ZHAO

Je suis super content pour Laurent, il a bien rebondi après sa 4e place. Je suis super fier parce qu'il a travaillé fort et ce n'est pas toujours évident de performer au bon moment, a souligné son entraîneur Gregor Jelonek.

Le Québécois a enregistré un temps de 1 min 8 s 32/100, soit un retard de 0,4 s sur le vainqueur, le Néerlandais Thomas Krol (1:07,92). Le Norvégien Haavard Holmefjord Lorentzen (1:08,48) a complété le trio de médaillés.

Sur le même sujet :

Après un départ canon dans les 200 premiers mètres, le no 1 mondial sur 500 m a été très rapide dans son premier tour de l'anneau, avant de souffrir énormément dans la dernière ligne droite. Il s'est toutefois accroché pour mettre la main sur sa première médaille olympique.

« Mon entraîneur me dit souvent que le 1000 m, il faut courir ça selon nos forces. Moi, ma force, c'est le départ. »

— Une citation de  Laurent Dubreuil

Cette saison en Coupe du monde, sur les quatre (épreuves de) 1000 m que j'ai faites, j'étais quatre fois 1er avec un tour à faire, puis j'avais manqué de jus et raté le podium, a rappelé Dubreuil. Aujourd'hui, j'ai été capable de garder ma technique juste assez pour rester sur le podium.

Ses derniers tops 3 sur la distance remontaient au calendrier 2020-2021, soit des médailles de bronze aux Coupes du monde de Séoul et de Heerenveen.

De son côté, l'Albertain Connor Howe a conclu sa dernière course en Chine au 12e échelon à la suite d'un chrono de 1:08,97. Le patineur de 21 ans avait fini 5e au 1500 m et à la poursuite par équipe.

J'étais un peu plus confiant et un peu moins nerveux aujourd'hui. Je suis satisfait dans l'ensemble, a déclaré Howe. Je vais toujours m'en souvenir, c'est si spécial d'être aux Jeux olympiques.

Son compatriote Antoine Gélinas-Beaulieu a dû se contenter de la 22e place après avoir franchi la distance en 1:10,07.

Ce n'est pas le résultat auquel je m'attendais, mais j'ai donné tout ce que j'avais à donner sur la glace. J'ai eu du fun. Mais pour ce qui est du résultat, mes jambes n'étaient pas au rendez-vous, a dit, déçu, le Sherbrookois.

Il sera de retour en action samedi pour tenter de gagner une médaille dans sa course de prédilection, soit le départ groupé.