•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Les Canadiens privés de médaille en ski cross

Chargement de l’image

Le Canadien Brady Leman suit de près son adversaire du ROC, Sergey Ridzik, pendant une course de ski cross.

Photo : Getty Images / Clive Rose

Radio-Canada

Le Canada ne rapporte aucune médaille dans ses bagages en ski cross masculin. Brady Leman, éliminé en demi-finales, est celui qui s’est rendu le plus loin vendredi.

Le champion olympique en titre a pris le 4e et dernier rang de sa course après avoir fait partie des meneurs pendant la moitié du parcours. Une faute technique dans un virage l’a toutefois fait reculer au dernier échelon et il n’a jamais pu rattraper son retard derrière le Suisse Alex Fiva et l’athlète du ROC Sergey Ridzik.

Mes proches me manquent vraiment et je retourne à la maison pour voir des amis et relaxer un peu. Les derniers mois et les dernières années ont été très stressants. Je suis soulagé que ce soit terminé. J’aurais aimé une médaille, mais j’ai fait une très belle performance dont je peux être fier, a mentionné Leman, mi-figue mi-raisin.

Il a pris le 6e rang au total avec sa 2e place en petite finale.

« Parvenir jusqu'ici a été difficile. Si on attrapait la COVID, nous ne pouvions pas venir aux Jeux, donc on a été en quarantaine pendant un mois avant les Jeux. J’ai hâte de voir ma famille. »

— Une citation de  Brady Leman

Ses compatriotes Reece Howden, Kevin Drury et Jared Schmidt ont été éliminés en quarts de finale.

Chargement de l’image

Le Suisse Ryan Regez a remporté le titre olympique en ski cross.

Photo : Getty Images / Matthias Hangst

Ce sont les Suisses Ryan Regez et Alex Fiva qui ont remporté les médailles d’or et d’argent. L’athlète du ROC Sergey Ridzik est monté sur la troisième marche du podium.

Howden et Leman s'affrontaient en quarts de finale. Leman a bien failli ne pas terminer la course, car il a été victime d’une bousculade du Suisse Joos Berry. Il a toutefois coiffé son compatriote Howden au fil d’arrivée pour se qualifier. La course s’est décidée à la photo d'arrivée.

Chargement de l’image

Reece Howden a facilement remporté sa course de première vague.

Photo : Getty Images / Cameron Spencer

Le skieur devant moi a fait une grosse erreur. Il a été poussé dehors et est revenu dans le parcours avec moins de vitesse et m’a poussé à son tour, a lancé avec frustration Howden, après une longue hésitation quelques minutes après sa course.

Je skiais très bien, je suis heureux de ça. J’aurais aimé mieux performer. J’ai laissé tomber beaucoup de monde, a ajouté le Canadien qui participait à ses premiers JO.

Kevin Drury s’est aussi fait damer le pion à la photo d'arrivée. Il était 2e pendant une bonne partie du parcours, mais l’Autrichien Johannes Rohrweck l’a devancé d’un bras. Jared Schmidt a connu une bonne course, mais lui aussi s'est classé 3e.

La journée n’a pas très bien commencé. J’avais de la difficulté avec mes départs toute la semaine. Je savais ce que je devais faire ensuite. J’ai fait des erreurs, mais je suis content de ma façon de skier. J’aurais aimé continuer, bien entendu, mais je suis heureux de ma performance, a expliqué Drury.

L’équipe française, qui avait fait la pluie et le beau temps aux Jeux de Sotchi en 2014, avec trois médailles, n’a envoyé aucun skieur en finale. Son meilleur concurrent, François Place, a terminé la compétition en 8e position.