•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Une planche à neige de Saint-Narcisse-de-Rimouski aux Jeux olympiques

Chargement de l’image

Utopie MFG de Saint-Narcisse-de-Rimouski fabrique des skis et des planches à neige qui sont vendus dans plusieurs pays. (archives)

Photo : Radio-Canada

Chargement de l’image

Pendant les Jeux olympiques de Pékin, une entreprise de Saint-Narcisse-de-Rimouski au Bas-Saint-Laurent, pourra voir sur les pistes la planche à neige qu'elle a fabriquée pour une athlète du Canada.

L’entreprise Utopie MFG a conçu une planche à neige personnalisée pour la Canadienne Elizabeth Hosking.

La Québécoise participera à l’épreuve de demi-lune. Les compétiteurs sont jugés entre autres sur la qualité de leurs sauts.

Le fondateur d'Utopie MFG, Jean-François Bouchard, explique que pour cette épreuve, la planche doit être spécifique à l’athlète. Elle est plus courte et plus étroite qu’une planche normale.

Par le passé, il n’était pas rare qu'Elisabeth Hosking brise des planches puisqu’elles n’étaient pas conçues pour elle.

Ça aura pris quatre ans et six modèles de planches avant de trouver le modèle parfait pour la jeune planchiste de 20 ans.

En entrevue à l’émission Même fréquence, le fondateur de la compagnie a mentionné qu'il croyait qu'il était utopique de s’imaginer qu'un jour, il verra ses produits aux Jeux olympiques.

« Ça nous fait toujours un velours. On devient tous encore plus fiers de ce qu’on a fait. »

— Une citation de  Jean-François Bouchard, fondateur d'Utopie MFG

L’équipe de 32 employés avait déjà conçu une planche pour le Suédois Niklas Mattson aux derniers Jeux olympiques d'hiver. Cependant, c’est la première fois qu’une Québécoise utilisera fièrement son produit.

L’entreprise dit vouloir garder son approvisionnement en région. Le bois utilisé pour cette planche à neige vient de la région du Bas-Saint-Laurent.