•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris

Nouvelle olympique

Un joueur des Roughriders en bobsleigh aux Jeux de Pékin

Un diptyque présente Jay Dearborn en uniforme des Roughriders de la Saskatchewan, à gauche, et en uniforme de bobsleigh, à droite.

Jay Dearborn

Photo : Instagram/Jay Dearborn

Radio-Canada

Jay Dearborn, joueur des Roughriders de la Saskatchewan, a été écarté du jeu en 2019 après une blessure subie lors d’un camp d’entraînement. Il se prépare maintenant pour les compétitions de bobsleigh aux Jeux olympiques de Pékin.

Quand j’étais petit, raconte-t-il, je regardais les Jeux olympiques à la télévision, et j’étais tellement fier des athlètes canadiens, c’était tellement magique. Je ne m’attendais pourtant pas à me joindre à l’équipe de bobsleigh!

Pendant l'année sabbatique qui a suivi sa blessure, alors qu'il se rétablissait et s'entraînait en Ontario, le joueur défensif des Roughriders a été interpellé par un chasseur de têtes affilié à Bobsleigh Canada.

Jay Dearborn a pu suivre sa formation avec l’équipe nationale juste avant d’être réintégré dans la Ligue canadienne de football (LCF).

L’administration des Roughriders lui permettait de se rendre régulièrement à Calgary afin de parfaire son entraînement en bobsleigh, tout en poursuivant sa carrière avec les Riders.

Selon la présidente de Bobsleigh Canada, Sarah Storey, cette discipline attire beaucoup de vétérans, notamment des anciens joueurs de football, de hockey et de rugby.

« Les bobeurs sont des athlètes imposants, puissants, rapides et explosifs. »

— Une citation de  Sarah Storey, présidente de Bobsleigh Canada

Jay Dearborn se rendra en Chine avec le soutien moral de ses coéquipiers.

Ils étaient très contents pour moi, ils avaient hâte de voir comment j’allais me débrouiller, conclut le footballeur.

(Avec les informations de David Shield et de Fiona Odlum)