•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris

Nouvelle olympique

« Ça monte ma confiance » : Valérie Grenier 11e du slalom géant à Kronplatz

Une skieuse passe une porte dans une épreuve de vitesse.

Valérie Grenier à Kronplatz

Photo : Getty Images / Alexis Boichard/Agence Zoom

Agence France-Presse

La Canadienne Valérie Grenier est nettement prête pour les Jeux de Pékin. La Franco-Ontarienne a fini au 11e rang du slalom géant de Kronplatz, en Italie, mardi.

La Suédoise Sara Hector a confirmé sa domination actuelle dans cette épreuve avec sa troisième victoire cette saison, à moins de deux semaines de la course olympique en Chine.

Avec un chrono cumulé de 2 min 3 s 63/100, elle est montée sur le podium lors des cinq derniers géants disputés.

J'étais vraiment surprise, je ne pensais pas avoir gagné. C'est fou, a lancé celle qui vit une saison de rêve à 29 ans.

Elle ne comptait que trois podiums et une victoire (2014) à son palmarès.

La Slovaque Petra Vlhova a terminé 2e à 15 centièmes, et la Française Tessa Worley a suivi à 52 centièmes.

Une skieuse tend les bras et crie sa joie à l'arrivée d'une épreuve.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Sara Hector à Kronplatz

Photo : Getty Images / Alexis Boichard/Agence Zoom

L'Américaine Mikaela Shiffrin a conclu au 5e échelon, à 81 centièmes de seconde de la Suédoise.

Valérie Grenier avait terminé la première manche en 18e place et a pu gagner sept places dans la deuxième, qu'elle a finie au 5e rang. Son temps cumulatif de 2:05,06 (1:01,92 + 1:03,14) l'a placée à 1,43 s de la gagnante.

La première manche n'a pas été facile, a dit Grenier en entrevue à Radio-Canada Sports. C'est vraiment très à pic. Il y a de longs virages sur le côté droit, ça tire toujours jusqu'à la fin et c'est sombre, car ça va du soleil à l'ombre. J'ai commencé un peu lentement, et je me suis sentie tout le long en arrière du tempo.

Pour la deuxième manche, je voulais y aller à fond, car j'étais vraiment déçue de ma première manche, a-t-elle ajouté. Mais je suis partie encore lentement, on dirait que sur la partie plate, j'avais de la misère. Après, je me suis sentie plus engagée et ça allait mieux, mais j'ai fait une grosse erreur dans un virage en dévers avec une compression, et j'ai perdu beaucoup de vitesse.

Une skieuse canadienne passe une porte dans une épreuve de vitesse.

« C’est vraiment encourageant avant les Olympiques » - Valérie Grenier

Photo : Getty Images / Alexis Boichard/Agence Zoom

J'ai quand même gagné pas mal de places, et j'ai fini 11e. Je visais plus haut que ça, mais c'est vraiment encourageant pour les Olympiques, car dans mes dernières courses, je finis toujours dans le top 15. Ça regarde bien, ça monte ma confiance et j'ai extrêmement hâte.

C'était la dernière épreuve de Coupe du monde pour elle avant les Jeux olympiques. Valérie Grenier part pour la Chine le 31 janvier et se concentrera sur une seule épreuve, le slalom géant.

L'athlète de Saint-Isidore ne sait pas vraiment à quoi s'attendre, même si elle a déjà vécu les JO en 2018.

Il y a quatre ans, c'était mes premiers Jeux, j'y allais pour l'expérience et pour faire de mon mieux, a-t-elle rappelé. Cette fois-ci, je vise vraiment la médaille, c'est différent. Cette fois, je me concentre sur le géant, alors qu'en 2018, j'avais fait toutes les disciplines sauf le slalom, donc c'était pas mal plus occupé.

Mais c'est difficile de comparer, car avec la situation (sanitaire), ce sera extrêmement différent. Et je n'ai aucune idée de quoi ont l'air la montagne et la piste, a-t-elle conclu.

Après cette performance, la skieuse canadienne occupe le 21e rang du classement du slalom géant.

Ses compatriotes Cassidy Gray, Britt Richardson et Mikaela Tommy ne se sont pas qualifiées pour la deuxième manche, tandis que Sarah Bennett n'a pas terminé la première manche.

Avec sa victoire, Hector augmente son avance en tête du classement de la spécialité avec ses 462 points, désormais suivie par Worley, 2e à 95 points.

Le rendez-vous olympique du slalom géant est prévu le 7 février.

Au classement général de la Coupe du monde, Vlhova, tenante du titre du grand globe, reste 2e, mais efface un peu de son retard sur Shiffrin.