•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris

Nouvelle olympique

Un record de participation d’athlètes de l’Estrie aux Jeux olympiques

Kim Boutin en action pendant une course

Kim Boutin est un espoir de médaille pour les Jeux olympiques de 2022 (archives).

Photo : Getty Images / Jamie Squire

Radio-Canada

La région de l’Estrie aura une importante délégation d’athlètes qui prendront part aux Jeux olympiques de Pékin à compter du 4 février.

Sept athlètes qui ont été soutenus par Excellence sportive Sherbrooke seront en lice.

Il s’agit de Marion Thénault en ski acrobatique, de Sébastien Beaulieu en planche à neige, de même que Kim Boutin et Jordan Pierre-Gilles en patinage de vitesse sur courte piste.

Elle a la tête en bas pendant un saut.

Marion Thénault à la Coupe du monde de Deer Valley, en Utah, en février 2021

Photo : Associated Press / Rick Bowmer

On compte aussi Olivier Léveillé en ski de fond, Jules Burnotte en biathlon et Samuel Giguère en bobsleigh.

Rémy Fontaine, directeur général d’Excellence sportive Sherbrooke, confirme qu’il s’agit d’un record pour la ville.

Nous sommes très fiers de ces athlètes. C’est du jamais-vu, soutient-il.

Il s'entraîne avec ses coéquipiers.

Jordan Pierre-Gilles

Photo : Patinage de vitesse Canada

Il estime que la passion dans les clubs sportifs de la région avec leurs entraîneurs et bénévoles peut servir de bougie d’allumage.

Lorsque les athlètes s'inscrivent dans le développement vers l'excellence, ils sont soutenus. La plupart ont participé à nos programmes Espoir pour les Jeux du Québec et Impulsions pour ceux qui ont représenté la région aux Jeux du Canada, mentionne Rémy Fontaine.

La nutrition, les camps d'entraînement extérieurs, l'équipe médicale, les équipements spécialisés et la psychologie du sport représentent des services qui sont offerts par Excellence sportive Sherbrooke.

Nous voulons les soutenir tout au long de leur carrière même s’ils s'entraînent à l'extérieur de la région. Ce sont des athlètes d’ici. Nous pouvons aider à faire une certaine différence dans le développement de l'athlète pour l'aider à atteindre un niveau de performance dans son développement. Ces athlètes sont de beaux modèles, ajoute-t-il.

Il croit que Kim Boutin, Jordan Pierre-Gilles et Marion Thénault pourraient monter sur le podium

Un athlète de Bromont y sera aussi

Le planchiste Maxence Parrot, de Bromont, y participera pour une troisième fois.

Il avait remporté une médaille d'argent à Pyeongchang en 2018.

La saison va super bien cette année. Je suis revenu des X Games au Colorado avec une médaille d’argent. Je suis au Québec pour quelques jours avant de partir pour les Jeux olympiques samedi, dit-il.

Il réalise une manoeuvre aérienne.

Maxence Parrot en compétition

Photo : Getty Images / Lintao Zhang

Il signale que le travail des dernières années se poursuivra à Pékin.

Ce ne seront pas des Jeux comme les derniers. Je veux juste m'entraîner et me focaliser sur ce que j’ai à faire. Je vais me laisser guider par le Comité olympique canadien pour tous les tests, mentionne-t-il.

Maxence Parrot est revenu à l'entraînement après avoir combattu un lymphome de Hodgkin.

C’est la détermination qui m'aide. Je veux tout faire pour réussir le mieux possible. Je voulais revenir à ma vie normale le plus vite possible, dit l’athlète.

Il a réalisé un documentaire pendant huit mois lors de son combat contre le cancer.

J’étais très jeune. J'étais une athlète en bonne santé. Je ne m'attendais pas à ça.

« Ça peut arriver à n’importe qui, n'importe quand. Tu ne tiens plus la vie pour acquise. Chaque fois que je suis sur ma planche, mon mental est encore plus fort. »

— Une citation de  Maxence Parrot, athlète

Le documentaire est disponible sur www.maxparrot.com.