•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris

Nouvelle olympique

À 10 jours des Jeux de Pékin, Xi Jinping reçoit Thomas Bach

Chargement de l’image

Le président du Comité international olympique, Thomas Bach, accompagné du président chinois Xi Jinping.

Photo : Getty Images / Pool

Agence France-Presse

Le président chinois Xi Jinping a reçu le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach mardi, à 10 jours du coup d'envoi des Jeux d'hiver de Pékin, a annoncé l'agence Chine nouvelle.

La rencontre s'est déroulée à la résidence diplomatique de Diaoyutai, un parc arboré de Pékin, selon la télévision publique CCTV.

La chaîne a diffusé des images des deux hommes avec un masque sur le visage posant côte à côte pour une photo, devant les drapeaux chinois et olympique. MM. Xi et Bach ont ensuite participé à des entretiens à bonne distance.

Xi Jinping a assuré son interlocuteur que son pays organiserait des Jeux olympiques simples, sûrs et splendides malgré un rebond épidémique en Chine, a indiqué CCTV.

De son côté, Thomas Bach a loué l'excellent état des préparatifs, selon un compte rendu du CIO. Les deux hommes ont également évoqué les mesures anti-COVID.

M. Bach était arrivé à Pékin samedi et était en isolement depuis trois jours, alors que les Jeux vont se dérouler dans une bulle sanitaire d'où les athlètes ne pourront sortir.

Le président chinois doit recevoir à cette occasion plusieurs dirigeants mondiaux, chose qu'il n'a pas faite depuis près de deux ans. La Chine, où l'épidémie de COVID-19 a été initialement constatée à la fin de 2019, a pratiquement fermé ses frontières en mars 2020.

Xi Jinping n'a plus quitté le pays depuis janvier 2020 et n'a plus reçu de dirigeants étrangers depuis mars de la même année, même s'il a participé à de nombreuses rencontres internationales en visioconférence.

Néanmoins, la Chine se prépare à accueillir plusieurs chefs d'État ou de gouvernement, dont le président russe Vladimir Poutine.

Ces visites sont d'autant plus attendues que plusieurs pays occidentaux, notamment le Canada, les États-Unis et le Royaume-Uni, ont annoncé un boycottage diplomatique des Jeux afin de dénoncer des violations des droits de la personne en Chine.

Le spectre de Peng Shuai

Autre affaire embarrassante pour Pékin qui pourrait connaître un nouvel épisode: une rencontre attendue entre Thomas Bach et la championne de tennis chinoise Peng Shuai.

La sportive avait publié en novembre sur Internet un long message sur sa relation sentimentale contrariée avec un ancien vice-premier ministre. Elle racontait notamment s'être sentie forcée d'accepter un rapport sexuel.

Le sort de Peng Shuai, dont le message a été effacé et qui est probablement surveillée de près par les autorités, suscite une mobilisation internationale sous le mot-clic #OùEstPengShuai?.

Lors d'une visioconférence fin novembre avec Peng Shuai, censée rassurer sur le sort de la championne, Thomas Bach lui avait lancé une invitation à dîner, dès son arrivée à Pékin en janvier prochain.

Une invitation alors acceptée avec plaisir par Peng Shuai, avait précisé le CIO.