•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris

Nouvelle olympique

La plus grosse équipe de ski acrobatique du Canada aux Jeux de Pékin

Un skieur tient ses skis dans sa main droite et lève ses bras.

Mikaël Kingsbury est champion olympique en titre aux bosses.

Photo : Getty Images / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Le Canada aura la plus grosse équipe de ski acrobatique de son histoire aux Jeux olympiques de Pékin. Au total, 24 athlètes, dont les champions olympiques en titre Mikaël Kingsbury et Cassie Sharpe, seront en compétition dans quatre sports.

Ils seront cinq en bosses, six en sauts, sept en slopestyle (descente acrobatique) et en grand saut (big air) et six en demi-lune.

Mikaël Kingsbury sera dans la capitale chinoise peu de temps après avoir obtenu le 101e podium de sa carrière en Coupe du monde en seulement 120 épreuves. Il compte 71 victoires sur le circuit et 6 titres aux Championnats du monde.

C’est toujours un honneur pour moi de représenter le Canada, a-t-il dit. Ce seront mes troisièmes Jeux olympiques, et ce seront les plus stressants.

Déjà que penser à nos performances, c'est stressant, là, avec la COVID, c'est plus stressant. C'est vrai. Il faut rester négatif. Mais bon, à part les tests à faire, sur la montagne, c'est la même job à faire.

« On est prêts à se faire lancer des balles courbes. »

— Une citation de  Mikaël Kingsbury, skieur acrobatique, champion olympique des bosses

Quant à la possibilité de faire comme Alexandre Bilodeau, soit de remporter une deuxième médaille d'or olympique de suite, Kingsbury ne veut pas y penser.

Je sais qu'Alex a deux médailles d'or. J'en suis conscient, mais je n'y pense pas. Tant mieux si ça arrive. Je ne sens pas que j'ai à défendre mon titre olympique, a-t-il précisé. Un titre olympique, on l'a pour la vie.

Il sera accompagné dans l’épreuve des bosses par la recrue Laurent Dumais, qui a terminé 6e aux Championnats du monde de 2021 et a obtenu trois médailles depuis le début de sa carrière en Coupe du monde. Il est revenu à la compétition à Tremblant après avoir été blessé.

La route a été difficile, ça a été rough, mais je suis excité pour les Jeux, a dit Dumais. J'ai suivi mon plan de match, de retrouver mes sensations à Tremblant, et de faire un bon résultat à Deer Valley pour pouvoir aller en Chine.

Je me sens quand même prêt, même avec le peu de millage et mon dos que je dois gérer, a-t-il précisé. Mon corps est encore endolori par moments.

Les sœurs Chloé et Justine Dufour-Lapointe en seront à leurs troisièmes JO d'affilée ensemble. Après avoir partagé le podium en 2014 en Russie. Justine a ajouté une médaille d’argent en 2018 en Corée du Sud. Chloé écrira une page d’histoire en Chine en tant que première skieuse acrobatique canadienne à participer à quatre Jeux olympiques.

Je suis fière et reconnaissante, a admis Chloé Dufour-Lapointe. Je suis particulièrement fière de mon cheminement cette fois-ci. J'ai tout donné pour faire partie de l'équipe. Le doute est notre pire ennemi. Je veux juste avoir du plaisir sur la pente et n'avoir aucun regret. J'y suis arrivée, et j'apporte toute mon expérience en Chine, car il y a beaucoup d'inconnus. Et on ne peut contrôler que ce qu'on peut contrôler, a-t-elle rappelé.

Justine Dufour-Lapointe ne voulait surtout pas partir seule en Chine. Elle est soulagée.

C'est une victoire en soi d'y aller toutes les deux. Les deux dernières années ont été très "challengeantes". Ça a été éprouvant, et on est humain, a-t-elle reconnu. Je vais encore vivre les JO avec ma grande sœur. Avoir une oreille quand ça ne va pas, c'est tellement important.

Sofiane Gagnon fera, à 22 ans, ses débuts dans l’équipe de bosses. Elle skie dans le circuit depuis 2018.

Le seul vétéran parmi les six membres de l’équipe de sauts est Lewis Irving, auteur de six podiums en Coupe du monde.

Miha Fontaine et Émile Nadeau, tous deux âgés de 18 ans seulement et qui en sont à leur deuxième saison en Coupe du monde, seront aussi en lice. Miha Fontaine est le fils de Nicolas Fontaine, qui a remporté l’argent en sauts quand la discipline était une épreuve de démonstration en 1992, à Albertville, et a ensuite participé trois fois aux JO.

On a plein de cadres de mon père dans l'entrée. Je lui ai demandé s'il pouvait me faire un peu de place, a dit Miha Fontaine en riant. Je marche dans ses traces, mais à ma manière.

Marion Thénault mènera l’équipe des femmes de sauts. L’ancienne gymnaste est montée sur le podium en Coupe du monde à trois reprises dans la dernière année.

Elle sera accompagnée par l’athlète de 19 ans Flavie Aumond, qui a récemment fini parmi les cinq premières dans une étape de la Coupe du monde, et par Naomy Boudreau-Guertin, âgée de 22 ans.

Parmi les inconnus, il y a les sites de compétition.

Il y a eu qu'une seule épreuve-test en Chine, sur le site de demi-lune en décembre 2019, avant le début de la pandémie. Il est apparemment comparable à celui de Calgary, avec un mur coupe-vent. Les trois autres sites sont inconnus des athlètes.

On a une petite idée du type de neige que ce sera, mais pour pas mal de monde, ce seront de nouvelles pistes, a ajouté Kingsbury.

Selon la Fédération canadienne, le site de slopestyle représentera le plus grand défi à relever pour les athlètes.

Une nouvelle épreuve

Une nouveauté au programme olympique cette année sera l’épreuve de sauts par équipe mixte, qui s’ajoutera aux épreuves individuelles.

L’autre nouvelle épreuve de ski acrobatique est le grand saut, dans laquelle les hommes et les femmes qui compétitionnent en slopestyle seront aussi inscrits. Le contingent canadien a déjà remporté une multitude de médailles dans de grandes compétitions internationales.

Teal Harle et Evan McEachran en seront à leurs deuxièmes Jeux après avoir conclu respectivement 5e et 6e en slopestyle en 2018. Parmi les performances les plus remarquables des athlètes recrues, Édouard Therriault a reçu la médaille de bronze dans le grand saut à sa première participation aux Championnats du monde en 2021.

C’est aussi en 2021 que Megan Oldham a atteint le podium en grand saut et en slopestyle aux X Games, à Aspen, avant de gagner une médaille de bronze aux mondiaux en slopestyle. À seulement 17 ans et forte de la première médaille de sa carrière aux X Games, Olivia Asselin sera aussi de l'aventure.

Une athlète souriante avec un dossard olympique tient derrière elle le drapeau canadien.

La skieuse acrobatique canadienne Cassie Sharpe

Photo : Radio-Canada

Cassie Sharpe est la championne olympique en titre en demi-lune, mais elle revient à la compétition cette saison après avoir subi une grave blessure au genou en janvier dernier. Rachael Karker a obtenu l’argent aux mondiaux de 2021 et est montée sur le podium trois fois de suite aux X Games, de 2019 à 2021. Elle a remporté le titre général de la Coupe du monde en demi-lune en 2021.

En demi-lune du côté des hommes, Brendan MacKay a été sacré champion du classement général de la Coupe du monde cette saison après avoir remporté deux médailles d’or et une de bronze. Noah Bowman et Simon d'Artois ont tous deux décroché des médailles aux Championnats du monde au cours de leur carrière.

Ces athlètes se joignent aux huit qui avaient déjà été nommés en ski cross, qui est aussi classé comme une épreuve de ski acrobatique aux Jeux olympiques.


L'équipe canadienne de ski acrobatique aux Jeux d'hiver de 2022 :

Bosses

  • Chloé Dufour-Lapointe (Montréal, QC)
  • Justine Dufour-Lapointe (Montréal, QC)
  • Laurent Dumais (Québec, QC)
  • Sofiane Gagnon (Whistler, BC)
  • Mikaël Kingsbury (Deux-Montagnes, QC)

Sauts

  • Flavie Aumond (Lac-Beauport, QC)
  • Naomy Boudreau-Guertin (Boischatel, QC)
  • Miha Fontaine (​​Lac-Beauport, QC)
  • Lewis Irving (Québec, QC)
  • Émile Nadeau (Prévost, QC)
  • Marion Thénault (Sherbrooke, QC)

Slopestyle/grand saut

  • Olivia Asselin (Lac-Beauport, QC)
  • Elena Gaskell (Vernon, BC)
  • Teal Harle (Campbell River, BC)
  • Evan McEachran (Oakville, ON)
  • Max Moffat (Caledon, ON)
  • Édouard Therriault (Lorraine, QC)
  • Megan Oldham (Parry Sound, ON)

Demi-lune

  • Noah Bowman (Calgary, AB)
  • Simon d’Artois (Whistler, BC)
  • Amy Fraser (Calgary, AB)
  • Rachael Karker (Erin, ON)
  • Brendan Mackay (Calgary, AB)
  • Cassie Sharpe (Comox, BC)