•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris

Nouvelle olympique

Elena Curtoni l’emporte à Cortina, Sofia Goggia se blesse en chutant

Une skieuse en plein effort dévale une pente.

Elena Curtoni à Cortina d'Ampezzo

Photo : Getty Images / Alain Grosclaude/Agence Zoom

Agence France-Presse

Elena Curtoni a confirmé la suprématie italienne en super-G, dimanche, à la Coupe du monde de Cortina d'Ampezzo. Malgré cette victoire, l'équipe italienne a encaissé un dur coup puisque sa meneuse, Sofia Goggia, a subi une entorse au genou gauche en chutant dans le parcours.

La championne olympique en titre de la descente espère tout de même pouvoir défendre son titre le 15 février à Pékin.

Goggia, qui avait remporté la descente de Cortina samedi, souffre d'une entorse au genou gauche, avec une lésion partielle du ligament croisé déjà opéré en 2013 et d'une petite fracture du péroné, a indiqué en soirée la Fédération italienne.

C'est un coup d'arrêt mal venu à un moment aussi important de la saison. Mais dès les prochaines heures, je vais commencer la physiothérapie pour essayer de défendre le titre olympique dans la discipline que j'aime le plus, a affirmé dans un communiqué l'athlète de 29 ans, qui doit être porte-drapeau de la délégation italienne à Pékin.

Goggia avait manqué les Championnats du monde à Cortina d'Ampezzo il y a un an en raison d'une blessure au genou droit.

La skieuse italienne ratera les épreuves de vitesse de Garmisch-Partenkirchen le week-end prochain et, possiblement, le super-G olympique du 11 février.

De son côté, Curtoni a inscrit dimanche sa deuxième victoire en Coupe du monde. La skieuse de 30 ans a devancé l'Autrichienne Tamara Tippler par neuf centièmes de seconde et la Suisse Michelle Gisin, par 24 centièmes.

Je suis très contente. J'ai mis dans cette course tout ce que je suis capable de faire, mais je suis désolée pour Sofia, a dit Curtoni.

La championne olympique du super-G, la Tchèque Ester Ledecka (+0,61 s), a fini au 8e rang.

La Canadienne Roni Remme s'est classée 32e, à 4,33 secondes de la gagnante.

Au total, 22 skieuses n'ont pas terminé le parcours. Parmi elles, il y a la Québécoise Marie-Michèle Gagnon.

Une skieuse en plein effort dévale une pente.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marie-Michèle Gagnon à Cortina d'Ampezzo

Photo : Getty Images / Alain Grosclaude/Agence Zoom

Elena Curtoni est la troisième skieuse italienne à s'imposer cette saison en super-G après les deux victoires de Goggia et les deux de Federica Brignone.

Dimanche, Brignone a dû se contenter de la 4e place à 32 centièmes de sa compatriote Elle prend néanmoins la tête du classement de la spécialité.

La championne du monde du super-G, la Suisse Lara Gut-Behrami, a conclu au 13e rang. Pour sa part, l'Américaine Mikaela Shiffrin, meneuse du classement général, a fini 16e.