•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris

Nouvelle olympique

Pékin 2022 annule la vente de billets au grand public

Ils flottent au vent.

Un drapeau chinois et un autre avec le logo des Jeux de Pékin

Photo : Getty Images / AFP/JADE GAO

Agence France-Presse

Le comité d'organisation des Jeux olympiques d'hiver a décidé d'annuler la vente de billets au grand public en raison d'une situation épidémique « compliquée ».

Il promet toutefois d'accueillir des spectateurs sur invitation.

Afin de protéger la santé et la sécurité du personnel et des spectateurs [...], il a été décidé d'ajuster le plan initial de vente de billets et (à la place) d'organiser la venue de spectateurs sur les sites de compétition, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Il n'a pas précisé comment ces personnes seront sélectionnées ni si elles devront effectuer une quarantaine avant de se rendre dans les stades et au bord des pistes de ski.

Une femme pose pour la caméra devant les anneaux olympiques.

Séance photo devant une sculpture des Jeux de Pékin

Photo : Getty Images / Lintao Zhang

Selon certaines sources, des invitations pourraient notamment être données à des fonctionnaires ou à des employés d'entreprises publiques.

Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 en Chine a atteint lundi son plus haut niveau depuis mars 2020, et les autorités sont particulièrement sur le qui-vive à l'approche des Jeux.

Un total certes très limité de 223 nouveaux cas ont été signalés dans le pays, dont certains du variant Omicron, très contagieux. Plusieurs régions du pays ont connu ces dernières semaines des rebonds de l'épidémie de COVID-19.

Des mesures de confinement partiel et un dépistage massif ont été mis en place pour plusieurs millions de résidents.

Le premier cas d'Omicron à Pékin vient du Canada

À moins de trois semaines des Jeux, les autorités sont mobilisées. D'autant plus que la capitale chinoise a signalé ce week-end un premier cas du variant Omicron.

Une responsable de la santé de Pékin, Pang Xinghuo, a indiqué lundi à la presse que le virus avait été trouvé sur une lettre reçue du Canada par la personne contaminée.

Selon les autorités, des dizaines de lettres du même lot ont été testées et cinq présentaient des traces de coronavirus.

La souche était différente des cas d'Omicron en Chine, et semblable aux souches découvertes en Amérique du Nord le mois dernier, a précisé Mme Pang. La possibilité d'une infection par le biais d'objets entrants ne peut être exclue, a estimé la responsable.