•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris

Nouvelle olympique

Federica Brignone gagne le super-G de Zauchensee

Ses skis en main, elle sourit sur le podium.

La skieuse italienne Federica Brignone

Photo : AFP / MARCO BERTORELLO

Agence France-Presse

Federica Brignone a remporté le super-G de la Coupe du monde de Zauchensee, en Autriche, dimanche. Il s'agit de sa deuxième victoire de la saison.

L'Italienne a devancé d'un souffle la Suisse Corinne Suter et l'Autrichienne Ariane Rädler, à l'issue d'une manche courte sous le soleil autrichien, où les 19 premières skieuses ont terminé dans la même seconde.

Gagnante du grand globe de cristal en 2020, Brignone a ainsi enregistré sa deuxième victoire de la saison après celle au super-G de Saint-Moritz, en Suisse, au mois de décembre. Il s'agit du 18e triomphe de sa carrière sur le circuit.

À 31 ans, la polyvalente Italienne visera, aux Jeux de Pékin, une deuxième médaille olympique après celle de bronze qu'elle a gagnée en slalom géant à Pyeongchang en 2018.

Derrière elle, c'est seulement le deuxième podium de la saison pour Suter, qui est championne du monde en descente. Pour sa part, Rädler a réussi, à 26 ans, son premier podium en Coupe du monde.

Les deux favorites ont terminé loin derrière. La Suisse Lara Gut-Behrami, gagnante de la descente samedi, a pris le 10e rang, à 64 centièmes de la tête. L'Italienne Sofia Goggia, qui avait lourdement chuté la veille, a pu prendre le départ, mais s'est contentée d'une 19e place.

Après une impressionnante 5e place à la descente samedi, Marie-Michèle Gagnon a terminé au 34e échelon au super-G.

Absente à l'étape autrichienne, l'Américaine Mikaela Shiffrin garde la tête du classement général avec 37 points d'avance sur la Slovaque Petra Vlhova, et 297 points de plus que Goggia.

Les skieuses ont rendez-vous la fin de semaine prochaine à Cortina d'Ampezzo, en Italie, pour une descente et un super-G.

Braathen triomphe à Wengen; Read termine 22e

Du côté masculin, le Norvégien Lucas Braathen est passé de la 29e place après la première manche à la 1re du slalom à Wengen.

Aucun skieur n'était parvenu à faire un tel saut au classement en Coupe du monde en plus de 20 ans, selon la base de données ski-db.com.

Braathen est demeuré dans le cercle des vainqueurs au bas de la piste pendant plus de 45 minutes, puis il a fondu en larmes lorsqu'il a aperçu le chrono du dernier skieur en lice. Son compatriote Henrik Kristoffersen a commis une erreur en négociant une porte alors qu'il était en plein contrôle de la compétition.

Cette bourde a procuré la victoire à Braathen, qui a retranché près d'une seconde au meilleur chrono de son plus proche rival en deuxième manche, avant que Kristoffersen s'élance en piste avec un coussin de deux secondes en tête.

Braathen a conclu devant le Suisse Daniel Yule. Le champion olympique de 2010, l'Italien Giuliano Razzoli, a complété le podium. Il s'agissait de son meilleur résultat en six ans, à l'âge de 37 ans.

Pour sa part, l’Albertain Erik Read a fini au 22e rang.

Les skieurs se déplaceront maintenant vers l'Autriche en vue des épreuves de dimanche prochain à Kitzbühel. Ils disputeront ensuite le légendaire slalom de nuit de Schladming, deux jours plus tard.

Avec les informations de l'Associated Press