•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris

Nouvelle olympique

Kristofor Mahler décroche l’or et Marielle Thompson, l’argent, à Nakiska

Penchée, elle effectue un saut.

Kristofor Mahler

Photo : Getty Images / Laurent Salino/Agence Zoom

Radio-Canada

Les Canadiens ont excellé samedi, à la Coupe du monde de ski cross de Nakiska, en Alberta. Kristofor Mahler a mené les représentants du pays en triomphant à l’épreuve masculine. Chez les femmes, Marielle Thompson s’est illustrée avec la médaille d’argent.

En grande finale, Mahler s’est imposé devant l'Allemand Florian Wilmsmann et le Suisse Ryan Regez, qui ont terminé, dans l’ordre, aux 2e et 3e rangs. Également en lice, le Canadien Brady Leman a fini au pied du podium.

Il s’agit d’une deuxième victoire en Coupe du monde pour Mahler. L’Albertain de 26 ans avait déjà réalisé deux podiums auparavant, sur le circuit, en 2019.

Ça faisait un moment que je n'étais pas monté sur le podium. De participer à cette grande finale et d'enregistrer cette première place, c'est assez irréel, a-t-il dit.

En raison des inquiétudes liées à la COVID-19, les Canadiens ne voyageront pas en Suède la semaine prochaine pour participer à deux courses.

J'espère que j'ai aidé ma cause pour faire partie de cette équipe olympique. Mais à ce stade, je ne m'inquiète pas vraiment de ça, a expliqué Mahler. Nous verrons où ça me mènera. J'ai fait de mon mieux et j'ai profité du moment. Si je fais partie de l'équipe cette année, c'est incroyable, mais je dois travailler encore quatre ans.

Le champion olympique en titre, l'Albertain Brady Leman, a conclu au 4e rang de la finale.

Du côté féminin, Thompson a obtenu la médaille d’argent. La Britanno-Colombienne de 29 ans a été devancée par la Suédoise Sandra Naeslund au fil d’arrivée en grande finale.

La Suisse Fanny Smith n’a pu terminer sa course, mais a tout de même gagné la médaille de bronze. Également en lice pour la finale, la Française Alizée Baron n’a pas pris le départ.

Thompson s’était classée 13e vendredi, lors de la première des deux épreuves présentées à Nakiska. Il s’agit d’un quatrième podium cette saison en Coupe du monde pour la Canadienne, qui avait remporté le titre olympique de la discipline aux Jeux de Sotchi en 2014.

Mon premier podium en Coupe du monde était comme ça. J'ai chuté, je me suis relevée et j'ai terminé 3e, a noté Thompson. Tout peut arriver en ski cross. Parfois, il y a beaucoup de choses qui se produisent et tu dois simplement continuer.

Ses compatriotes Hannah Schmidt et Tiana Gairns ont pris part à la petite finale. Elles ont pris les sixième et septième rangs.

Avec les informations de La Presse canadienne