•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris

Nouvelle olympique

Marco Odermatt poursuit sa domination à Wengen, James Crawford 5e

Un skieur négocie un virage pendant une compétition.

Marco Odermatt à Wengen

Photo : Getty Images / Alexis Boichard/Agence Zoom

Agence France-Presse

Marco Odermatt a remporté le super-G à la Coupe du monde de Wengen, en Suisse, jeudi. C'est sa sixième victoire de la saison.

Il a devancé le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde de 23 centièmes de seconde et l'Autrichien Matthias Mayer de 58 centièmes.

C'est incroyable, a dit le vainqueur du jour.

J'étais super motivé aujourd'hui, la montagne est magnifique, je voulais skier vite sur cette piste que personne ne connaissait en super-G, mais je ne savais pas que ça pouvait marcher.

La station de Wengen n'avait en effet pas organisé de super-G en 28 ans. Elle a accepté de remplacer au pied levé la station de Bormio, incapable de présenter l'épreuve.

Le skieur suisse, en pleine forme cette saison, compte désormais 396 points d'avance au classement général sur Kilde, après 18 courses sur les 35 prévues.

Tous les deux, on offre toujours un beau combat, a dit Kilde, qui avait remporté trois des quatre premiers super-G de l'hiver.

Que dire de plus? C'est titanesque, a lancé Mayer, champion olympique en titre de la discipline, au sujet de la domination d'Odermatt.

Le Canadien James Crawford a offert une excellente performance.

Avec le dossard no 22, il a terminé au 5e rang à 77 centièmes du vainqueur. C'est son meilleur résultat dans cette discipline, après avoir terminé en 8e place à la mi-décembre à Val Gardena, en Italie.

Un skieur de profil reprend son souffle à l'arrivée d'une course.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

James Crawford

Photo : Getty Images / Alain Grosclaude/Agence Zoom

Cette 5e place lui permet de se hisser au 9e rang du classement de la discipline.

Tout le monde skie vraiment bien en ce moment, a expliqué Crawford. Les gens devraient avoir hâte aux Jeux olympiques. Mon ski va bien en ce moment, et cela fait du bien.

Son compatriote Brodie Seger a franchi la ligne en 17e place, à 1,38 s du vainqueur. Seger avait terminé au 13e rang du super-G de Val Gardena.

C’était une course importante pour moi avec les Jeux qui s’en viennent, a souligné Seger. Je suis vraiment heureux d’avoir obtenu un bon résultat. Je sais que j’en ai encore plus à donner, et je suis ravi que James ait montré que c'est possible. C’est un bon signe quand on n’est pas totalement satisfait d’un top 20.

Broderick Thompson a fini 31e (+2,06 s), Jeffrey Read 41e (+2,69 s), Riley Seger 45e (+3,20 s).

La station suisse de Wengen présentera deux descentes vendredi et samedi, puis un slalom dimanche. Samedi, le Suisse Carlo Janka participera pour la dernière fois à une épreuve de la Coupe du monde.

Le champion olympique du slalom géant aux Jeux de 2010, à Vancouver, a décidé de prendre sa retraite à l'âge de 35 ans. Il a terminé au sommet du classement général de la Coupe du monde en 2010.

Celui qu'on surnommait « Iceman » est monté 28 fois sur des podiums du circuit et a remporté 11 victoires. Sa carrière a été marquée par de nombreuses blessures et une opération au cœur, en 2011.

Gagnon dans le top 10

Pendant ce temps, à Zauchensee, en Autriche, la Québécoise Marie-Michèle Gagnon a réalisé le 8e temps de l'entraînement de la descente, prévue samedi.

Gagnon a croisé la ligne d'arrivée à exactement une seconde du temps de référence établi par l'Allemande Kira Weidle.

Stefanie Fleckenstein a terminé 39e (+4,68 s). Candace Crawford, grande sœur de James, a pris le 49e rang (+7,64 s).