•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris

Nouvelle olympique

Marie-Philip Poulin mènera une équipe canadienne expérimentée à Pékin

Des hockeyeuses célèbrent un but.

Marie-Philip Poulin (au centre)

Photo : The Canadian Press / Jeff McIntosh

Radio-Canada

L’équipe de hockey féminin du Canada aux Jeux de Pékin, dévoilée mardi, compte 13 joueuses qui étaient de l’aventure olympique en 2018 à Pyeongchang. Les attaquantes Marie-Philip Poulin et Rebecca Johnston, qui en seront chacune à leurs quatrièmes Jeux, sont les plus expérimentées du groupe.

C’est difficile de mettre des mots sur ce que l’on ressent à la cérémonie d’ouverture, quand on réalise qu’on vit son rêve, a dit Marie-Philip Poulin. C’est un honneur chaque fois que l’on porte l’unifolié.

Outre Poulin, la capitaine, deux autres Québécoises font partie du groupe de 23 joueuses sélectionnées par l’entraîneur Troy Ryan : l’attaquante Mélodie Daoust, joueuse par excellence du dernier tournoi olympique, et Ann-Renée Desbiens, troisième gardienne limitée à un seul match (un jeu blanc) en 2018.

Au total, 29 joueuses ont été centralisées à Calgary, dans une bulle coupée du reste de la population, avant les dernières compressions. La défenseuse Meaghan Mikkelson, doyenne de l'équipe à 37 ans et gagnante de trois médailles olympiques, n’a pas été retenue. La vétérane partait de loin après une opération au genou en juin et une longue rééducation. Elle n'a participé à aucun match jusqu'à la mi-décembre.

Les représentantes de l'unifolié ont disputé 27 matchs depuis le Championnat du monde en juillet, contre les Américaines, les Finlandaises, et des équipes juniors A et U-17 masculines.

Leur récente série préparatoire contre les Américaines a été réduite de neuf à six matchs à cause d’une éclosion de COVID-19 dans leurs rangs en décembre. Cette même éclosion a forcé Hockey Canada à reporter le dévoilement de l’équipe olympique, d’abord prévu le 22 décembre.

Les hockeyeuses canadiennes ont remporté l’or olympique en 2010 et en 2014 contre les Américaines, chaque fois avec un but vainqueur de Marie-Philip Poulin, avant de perdre leur titre en tirs de barrage à Pyeongchang, encore une fois contre leurs éternelles rivales.

Elles disputeront leur premier match à Pékin le 3 février contre les Suisses, la veille de la cérémonie d’ouverture.

Le match pour la médaille d’or aura lieu le 16 février.

Notre groupe est très confiant après tout le travail que nous avons fait jusqu’ici, a dit l’entraîneur-chef. Mais il reste encore du travail pour que l’on puisse connaître du succès à Pékin.

Les Canadiennes s'envoleront le 26 janvier vers la Chine et redoubleront de prudence d'ici là pour éviter les cas de COVID.

Jusqu’aux Jeux, nous resterons dans une bulle, a expliqué la directrice générale Gina Kingsbury. Nous prendrons toutes les précautions pour rester en sécurité et créer le bon environnement, pas seulement pour notre sécurité, mais aussi pour être au sommet.


LES 23 JOUEUSES DE L’ÉQUIPE CANADIENNE DE HOCKEY FÉMININ AUX JEUX DE PÉKIN

Attaquantes

  • Emily Clark
  • Mélodie Daoust
  • Sarah Fillier
  • Brianne Jenner
  • Rebecca Johnston
  • Emma Maltais
  • Sarah Nurse
  • Marie-Philip Poulin
  • Jamie Lee Rattray
  • Jill Saulnier
  • Natalie Spooner
  • Laura Stacey
  • Blayre Turnbull

Défenseuses

  • Erin Ambrose
  • Ashton Bell
  • Renata Fast
  • Jocelyne Larocque
  • Ella Shelton
  • Claire Thompson
  • Micah Zandee-Hart

Gardiennes

  • Kristen Campbell
  • Ann-Renée Desbiens
  • Emerance Maschmeyer
Avec les informations de La Presse canadienne