•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris.

Nouvelle olympique

Suivez les Jeux olympiques sur ICI Télé dès le 4 février 2022

Élizabeth Mantha vivra son baptême olympique à Pékin

L'arbitre, les mains sur les genoux, regarde l'action se dérouler.

Le premier match d'Élizabeth Mantha dans la Ligue américaine s'est tenu à Laval.

Photo : Gracieuseté : Rocket de Laval

Radio-Canada

Les bonnes nouvelles s'accumulent pour Élizabeth Mantha. Quelques jours après avoir appris qu'elle deviendra sous peu la première femme à arbitrer un match dans la Ligue canadienne de hockey (LCH), voilà qu'elle est maintenant sélectionnée pour participer aux Jeux olympiques de Pékin.

Il s'agira d'une première expérience olympique pour elle. Elle sera accompagnée d'un autre arbitre québécois, Olivier Gouin, qui avait travaillé aux Jeux olympiques de Pyeongchang, en 2018.

Avec cette nomination, Mantha vient concrétiser un rêve qu'elle chérissait depuis très longtemps.

J’ai participé à un camp à la mi-novembre. C’était vraiment mon objectif principal depuis quelques années, avait-elle révélé à Radio-Canada Sports plus tôt cette semaine.

Élizabeth Mantha reconnaît que la situation sera très stressante d'ici à son départ pour Pékin. L'arbitre a l'impression d'être sur un champ de mines alors qu'un test positif à la COVID-19 viendrait anéantir ses chances de participer aux Jeux.

Ça fait peur, avoue-t-elle. Ça peut venir de n’importe où. Je ne peux pas arrêter de travailler et c’est en présentiel. Si je pouvais m’isoler, je le ferais, mais ce n’est pas la réalité, malheureusement. Ça fait très peur. J’ai eu l’information [...] que la Chine était très sévère par rapport aux tests de dépistage et les résultats négatifs. Même si on l’attrape quasiment un mois avant de partir, ça peut jouer contre nous; ça fait peur. Il n’y a plus place à l’erreur.

J’ai passé proche. Le 21 décembre, j’étais en contact avec un cas positif. [...] On ne peut rien faire, rendu là. On prend un maximum de précautions. C’est stressant, ajoute-t-elle.

Élizabeth Mantha fait déjà partie, depuis l’année dernière, d’un groupe de 10 femmes travaillant dans la Ligue américaine de hockey (LAH) comme officielle. Elle devrait faire ses débuts sous peu dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Les Jeux olympiques de Pékin se tiendront du 4 au 20 février 2022.

(Avec les informations de Kéven Breton)