•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Destination olympique : planchistes et bobeurs canadiens brillent avant les Fêtes

Chargement de l’image

Éliot Grondin

Photo : Getty Images / Lintao Zhang

Radio-Canada

Aux portes des célébrations du temps des Fêtes, la vaste majorité des circuits de Coupes du monde a tenu ses dernières étapes avant la pause de Noël. Le sentiment du devoir accompli accompagnera le planchiste Éliot Grondin, le bosseur Mikaël Kingsbury, la skieuse Marielle Thompson et la plupart des bobeurs canadiens, auteurs de brillantes performances ces derniers jours.


Ski acrobatique : Ikuma Horishima et Mikaël Kingsbury se partagent encore les honneurs

Pour un deuxième week-end d’affilée, la seconde épreuve au programme, soit les bosses en parallèle, a permis à Mikaël Kingsbury de conclure une Coupe du monde sur une note dorée, après avoir encore été privé de son trône en solo.

Le champion olympique en titre a d’abord complété le trio de tête vendredi à l’Alpe d’Huez, dominé par le Japonais Ikuma Horishima, puis les rôles ont été inversés samedi. Kingsbury a reçu les grands honneurs en France.

Mikael Kingsbury

Mikaël Kingsbury en or à l’Alpe d’Huez

Photo : Getty Images / Michel Cottin/Agence Zoom

Détenteur de 68 triomphes et 97 podiums en Coupe du monde, le Québécois demeure le skieur à battre à un mois et demi des Jeux de Pékin. Il n’empêche que Horishima, meneur au classement général, affiche une meilleure constance depuis le début du calendrier, comme le démontrent ses deux gains en trois épreuves individuelles, ainsi que sa récolte de cinq podiums en cinq parcours.

Le circuit international effectuera son prochain arrêt à Mont-Tremblant, les 7 et 8 janvier prochain, pour la présentation de deux manches. Kingsbury est le dernier vainqueur dans cette station des Laurentides, en 2019, devant... Horishima.


À tour de rôle, Brittany Phelan et Marielle Thompson ont remporté le bronze à la Coupe du monde de ski cross d'Innichen, dimanche et lundi. Chez les hommes, Reece Howden s'est aussi signalé avec une 3e place en Italie.

Une skieuse dévale une pente.

Brittany Phelan et Reece Howden sur le podium en ski cross à Innichen

Photo : Getty Images / Lintao Zhang

Thompson a ainsi confirmé sa bonne forme du début de saison, elle qui est parfaitement remise d’une sérieuse blessure à un genou subie en mars dernier, moins d’un an avant le coup d’envoi des Jeux d’hiver. Elle compte trois podiums, dont un sacre, à ses quatre dernières sorties.


Skieurs acrobatiques et planchistes de renom se sont dirigés vers Copper Mountain la semaine passée pour participer au prestigieux Dew Tour. Quatre représentants de l'unifolié sont grimpés sur le podium, à commencer par Sébastien Toutant, 2e en streetstyle, samedi, et lauréat de la meilleure figure dans cette discipline.

Plus tôt dans la journée, Toutant s'était classé 22e en slopestyle, épreuve dans laquelle ses compatriotes Mark McMorris et Darcy Sharpe ont respectivement enregistré les 3e et 5e prestations.

Vainqueurs d'une médaille de bronze, les skieurs Max Moffatt, en streetstyle, et Brendan Mackay, en demi-lune, complètent la récolte unifoliée au Colorado. D'ailleurs, Moffatt a également reçu l'honneur de la figure la plus marquante.


Le planchiste Éliot Grondin s’est offert un cadeau avant l'heure samedi au mont Cervin. Le spécialiste de snowboard cross s’est installé sur la deuxième marche du podium pour décrocher sa quatrième couronne en Coupe du monde.

L'athlète descend une piste pendant une compétition.

Un premier podium cette saison pour Éliot Grondin en Coupe du monde

Photo : Getty Images / Lintao Zhang

Malgré des débuts cahoteux, le plus jeune athlète masculin nommé dans l’équipe canadienne aux Jeux de Pyeongchang occupe le 4e rang au quart de la saison grâce à son succès en Italie.


Ski alpin : la course contre la montre de Valérie Grenier

Autre malheur pour Valérie Grenier, récemment victime d’une blessure aux genoux à l'entraînement. Cela compromet sa préparation en vue des Olympiques. Sa chute subie le 11 décembre sur les pentes italiennes de Livigno aurait toutefois pu être bien plus lourde de conséquences pour celle qui vise une deuxième participation aux Jeux d'hiver.

Les déchirures ligamentaires évitées, l’Ottavienne croit être en mesure de défendre les couleurs du Canada au Centre national de ski alpin de Yanqing en février. Plus de peur que de mal, donc, dans les circonstances.

Grenier a brillé lors de son unique prestation en Coupe du monde cet automne avec le septième chrono du slalom géant à Solden, en Autriche, en lever de rideau du calendrier.

Chargement de l’image

Valérie Grenier sourit à son arrivée du slalom géant de Sölden.

Photo : Twitter / Canada Alpin


Pendant ce temps sur le grand cirque blanc, Marie-Michèle Gagnon a connu un week-end en demi-teintes. Elle est sortie de piste pendant la descente à Val d'Isère.

La skieuse a ainsi levé le pied dimanche au super-G pour s'assurer de rallier l'arrivée et retrouver ses repères pour la suite de la campagne. Gagnon a conclu en 19e position.

Du côté de Val Gardena, vendredi, James Crawford a enregistré le second top 10 de sa carrière en super-G. Il a terminé au 8e échelon, non loin devant Brodie Seger, 13e, qui égale un sommet personnel en Coupe du monde.

Toujours en Italie, à une vingtaine de kilomètres, ses compatriotes Erik Read et Trevor Philp lui ont emboîté le pas avec de bonnes performances au slalom géant d'Alta Badia. Read a fini 11e dimanche et 14e lundi, tandis que Philp a conclu 19e et 15e.


Bobsleigh et skeleton : Justin Kripps s'illustre en bob à 2 et à 4

En solo, en duo ou en quatuor, les bobeurs canadiens ont brillé à la Coupe du monde d'Altenberg. Un doublé unifolié a été réalisé samedi en monobob, épreuve qui connaîtra son baptême du feu aux JO, par Christine de Bruin et Cynthia Appiah, dans l'ordre.

Elle termine sa course dans son monobob.

Un doublé canadien en monobob

Photo : Reuters / MATTHIAS RIETSCHEL

Une médaille de bronze a également été remportée ce même jour par le tandem formé par Justin Kripps et Cameron Stones, deux petits centièmes de seconde plus rapides que Christopher Spring et Mike Evelyn, au pied du podium.

Toujours parmi le peloton de tête, l'équipage de Kripps, Stones, Ryan Sommer et Ben Coackwell a ajouté à la récolte canadienne dimanche avec une 2e place en Allemagne. Constant d'un week-end à l'autre, il occupe aussi le 2e rang au classement général.


Une semaine après s’être frayé un chemin jusqu’au podium à Winterberg, une première en tout près de deux ans, la skeletoneuse Mirela Rahneva a terminé ex aequo en 11e position avec la Russe Alina Tararychenkova, vendredi, à Altenberg.

Il s’agit de la quatrième fois en cinq étapes de Coupe du monde cette saison que Rahneva est écartée du top 10. 

Biathlon

En action à la Coupe du monde d'Annecy, au Grand-Bornand, Jules Burnotte a atteint un premier critère de sélection de Biathlon Canada pour les Jeux de Pékin avec une 39e place au sprint sur 10 km. Son compatriote Adam Runnalls, 31e, a fait encore mieux, tandis que Scott Gow a fini 80e.

Gow s'est cependant repris à la poursuite sur 12,5 km avec une présence dans le top 30. Il a abouti au 29e rang, Runnalls au 39e et Burnotte au 52e.


Patinage de vitesse sur longue piste

Les membres de la formation canadienne ont conclu leur saison internationale à Calgary en prenant part aux Championnats des quatre continents. Sept médailles ont été obtenues en Alberta au cours de la semaine passée, dont trois par Ted-Jan Bloemen, y compris l'or au 5000 m.

Les patineurs de l'équipe nationale participeront à des courses de sélections olympiques à Québec, entre Noël et le jour de l'An. Les dernières places des Jeux de Pékin seront à l’enjeu.


Luge

Le duo composé de Tristan Walker et de Justin Snith a abouti en 14e place à la Coupe du monde d'Innsbruck, trois unités devant leurs compatriotes Devin Wardrope et Cole Anthony Zajanski, 17es.

Seul lugeur canadien inscrit à l'épreuve individuelle, Reid Watts a fini au 22e échelon. Trinity Ellis, 18e, ainsi que Natalie Corless, 20e, ont également représenté l'unifolié en Autriche.


Ski de fond

Le parcours de Graham Ritchie au sprint à la Coupe du monde de Dresden s'est arrêté en quarts de finale, son temps lui conférant le 26e rang au cumulatif. De son côté, Russell Kennedy, 48e, n'a pu franchir l'étape des qualifications.

Exclus de la finale par équipe en Allemagne, Kennedy et Ritchie ont pris la 24e position parmi 36 tandems.