•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris

Nouvelle olympique

Le monobob, la nouvelle chasse gardée des Canadiennes?

Le monobob est une nouvelle discipline olympique dans laquelle les Canadiennes excellent déjà.

Chargement de l’image

Les Canadiennes Christine de Bruin et Cynthia Appia

Photo : Reuters / MATTHIAS RIETSCHEL

La Canadienne Christine de Bruin a piloté son monobob jusqu’à la médaille d’or à la Coupe du monde d'Altenberg, en Allemagne, samedi. Sa compatriote Cynthia Appiah a obtenu la médaille d'argent pour offrir au pays un doublé fort encourageant, à sept semaines des Jeux de Pékin, là où le sport fera ses débuts olympiques.

Humphries, qui représentait auparavant le Canada, a célébré sa nouvelle citoyenneté américaine avec une médaille de bronze.

De Bruin, de Stony Plain, en Alberta, a arrêté le chrono à 1 min 59 s 96/100 après les deux descentes.

Chargement de l’image

Christine de Bruin après sa victoire

Photo : Reuters / MATTHIAS RIETSCHEL

Appiah, de Toronto, a terminé à seulement 13 centième de seconde de sa compatriote. Cette deuxième place lui a permis de se hisser au sommet du classement de la saison en monobob. Elle avait aussi mis la main sur la médaille d'argent sur cette même piste au début du mois.

Je suis super contente d'avoir remporté ma troisième médaille d'affilée, mais je suis déçue de ma deuxième descente, a dit Appiah.

L'athlète de 31 ans a commencé à piloter la saison dernière seulement. Elle était auparavant la freineuse de Humphries dans les épreuves de bobsleigh à deux.

« J'ai confiance en mes chances de remporter une médaille à chacune de mes courses. Je sais que mes départs sont forts et je peux profiter de cet avantage. »

— Une citation de  Cynthia Appiah, bobeuse canadienne

La Torontoise se place donc en bonne position avant les JO.

C’est plus que prometteur, c’est extrêmement excitant de la voir évoluer. Avec si peu d’expérience, elle arrive à être parmi les meilleures au monde, a confié à Radio-Canada Sports Nils Oliveto, qui sera analyste pour les épreuves de boblseigh, de skeleton et de luge.

Chargement de l’image

Cynthia Appiah lors de sa descente à Altenberg

Photo : Reuters / MATTHIAS RIETSCHEL

C’est elle qui est la plus athlétique sur le circuit. Elle a le meilleur départ, c’est la plus forte et la plus rapide. Elle a juste besoin d’être constante, parce qu’en Coupe du monde il n’y a que deux descentes, alors qu’aux Olympiques, il y en a quatre, prévient Oliveto.

Une nouvelle discipline seulement pour les femmes

Le monobob fera son entrée au programme olympique à Pékin, seulement chez les femmes. Un choix du Comité international olympique (CIO) pour augmenter le nombre de sportives aux Jeux.

C’est énorme pour le développement du bobsleigh féminin, a mentionné Oliveto, qui croit que les Canadiennes ont d'excellentes chances de récolter des médailles au pied du circuit de Yanging, en Chine.

La piste là-bas avantagera nos deux Canadiennes [De Bruin et Appiah] qui sont extrêmement fortes au départ et qui viennent de nous prouver qu’elles peuvent faire du pilotage de haut niveau. Ce n’est pas un coup de chance. Si elles restent constantes, les possibilités d’aller chercher deux médailles sur trois sont très plausibles, ajoute-t-il

De bons résultats chez les hommes aussi

À Altenberg, les hommes ont également connu une bonne journée. Dans l'épreuve de bobsleigh à deux, le pilote canadien Justin Kripps et le freineur Cam Stones ont décroché une médaille de bronze derrière les Allemands Christoph Hafer et Francesco Friedrich.

Nous n'avions pas le meilleur tirage en sortant 13e lors de la première descente. La piste s'est un peu gelée et j'ai fait une erreur au bas de la piste, mais la deuxième descente était plus uniforme, a déclaré Kripps.

Les Canadiens Chris Spring et Mike Evelyn ont raté de peu une place sur le podium, terminant en 4e position.

Avec des informations de CBC Sports