•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Atteinte de la COVID-19, Lara Gut-Behrami doit renoncer à Val d’Isère

Chargement de l’image

Lara Gut-Behrami

Photo : Getty Images / Hans Bezard/Agence Zoom

Agence France-Presse

Lara Gut-Behrami a reçu un résultat positif à la COVID-19, comme deux membres de son équipe. La Suisse devait participer aux épreuves de Coupe du monde de ski alpin ce week-end à Val d'Isère, quelques jours après sa violente chute à Saint-Moritz.

C'est l'équipe suisse qui l'a annoncé vendredi.

Les trois personnes, ayant ressenti de légers symptômes de grippe, ont quitté la station pour la Suisse, où ils ont été soumis à des tests PCR, selon le communiqué.

Les tests se sont révélés positifs pour les trois personnes. Tous les autres membres de l'équipe suisse présents pour les épreuves de Coupe du monde en France ont reçu des résultats négatifs.

La skieuse a été placée en isolement et manquera donc les courses du week-end et celles de la prochaine semaine à Courchevel.

Une belle occasion pour la Suisse de se remettre complètement de sa violente chute à Saint-Moritz, qui l'a endolorie.

J'ai pas mal de courbatures dans la partie haute du corps, ce qui est normal après une chute pareille et le choc avec les filets, avait-elle dit en début de semaine aux médias suisses.

J'ai atterri sur mon épaule gauche et c'est douloureux. Cela va probablement prendre un peu plus de temps, avait-elle précisé. Pour le reste, ce sont simplement des bleus et des douleurs qui vont s'en aller dans quelques jours.

Quatre jours après sa chute, l'athlète de 30 ans a réalisé le 8e temps lors de l'entraînement de jeudi sur la piste de Val d'Isère, mais n'a pas participé à celui de vendredi.

La Québécoise Marie-Michèle Gagnon a fini 4e à 45 centièmes de seconde du temps de référence.

Le forfait à Val d'Isère et à Courchevel de Lara Gut-Behrami pourrait faciliter la tâche de la skieuse de Lac-Etchemin qui cherche à entrer dans le top 10 plus régulièrement cette saison.

Duel à prévoir entre Goggia et Shiffrin

La championne olympique en titre, l'Italienne Sofia Goggia, devient la grande favorite. Elle a été intraitable jusqu'ici sur les courses de vitesse avec quatre podiums, dont trois victoires, en cinq courses

Chargement de l’image

Sofia Goggia, toujours aussi spectaculaire

Photo : Getty Images / Christophe Pallot/Agence Zoom

Goggia a déjà décroché six podiums à Val d'Isère, dont une victoire en descente l'hiver dernier.

L'Italienne a été la plus rapide du premier entraînement jeudi, puis du deuxième vendredi.

Il y aura une invitée surprise dans le super-G de dimanche : Mikaela Shiffrin. L'Américaine a annoncé sa présence dimanche après avoir changé ses plans, au cœur d'une saison où elle entend conserver sa fraîcheur physique et mentale.

Ses résultats dans les trois super-G déjà disputés (6e à Lake Louise puis deux fois 3e à Saint-Moritz) et sa position favorable au classement général (en tête avec 90 points d'avance sur Goggia) l'ont vraisemblablement incité à s'inscrire au super-G de Val d'Isère, avant de faire le court trajet vers Courchevel où le circuit prévoit deux géants mardi et mercredi.