•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Antidopage : un médaillé britannique du 4 x 100 m à Tokyo est suspendu

Il court avec un témoin dans sa main droite.

Chijindu Ujah en finale du relais 4 x 100 m à Tokyo

Photo : Getty Images / Cameron Spencer

Radio-Canada

Chijindu Ujah, membre du relais 4 x 100 m britannique médaillé d’argent aux Jeux olympiques de Tokyo, est suspendu provisoirement pour violation des règles antidopage, a annoncé jeudi l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU).

Trois autres athlètes ayant pris part aux JO sont aussi sanctionnés pour ce type de violation : le Bahreïni Sadik Mikhou (1500 m, transfusion sanguine), le Géorgien Benik Abrayam (lancer du poids, traces de turinabol, de méthandrosténolone et de tamoxifène) et le Kényan Mark Otieno Odhiambo (100 m, traces de méthastérone).

L'Agence de contrôles internationale (ITA), responsable des tests antidopage aux Jeux, a décelé la présence de deux substances interdites dans l’organisme de Chijindu Ujah : de l’ostarine et du S-23, des modulateurs sélectifs du récepteur des androgènes et qui aident à développer la masse musculaire. Leurs effets s’apparentent aux stéroïdes anabolisants.

L’ITA mènera des enquêtes sur ces quatre athlètes, que l’AIU pourrait ensuite sanctionner. Si Chijindu Ujah, 27 ans, est reconnu coupable de dopage, l'équipe britannique pourrait être dépouillée de sa médaille d'argent du 4 x 100 m et le Canada, 3e de la finale, promu à la 2e place.

Chijindu Ujah a fait équipe avec Zharnel Hughes, Richard Kilty et Nethaneel Mitchell-Blake en finale. La course a été remportée par les Italiens.

Avec les informations de Associated Press, et Agence France-Presse

À ne pas manquer