•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Soccer féminin : Megan Rapinoe et Carli Lloyd offrent le bronze aux Américaines

Megan Rapinoe enlace Carli Lloyd après son deuxième but du match.

Megan Rapinoe et Carli Lloyd

Photo : Getty Images / Elsa

Radio-Canada

Les États-Unis l'ont emporté 4-3 sur l'Australie dans le match pour la médaille de bronze en soccer féminin, aux Jeux olympiques de Tokyo, jeudi. Les Américaines sont passées bien près de laisser filer une avance de trois buts, mais le brio des vétéranes Megan Rapinoe et Carli Lloyd a suffi pour décrocher la victoire.

Les championnes du monde en titre ont tiré profit de deux erreurs majeures de la défenseuse australienne Alanna Kennedy pour sortir gagnantes de ce festival offensif. Mais leurs propres lacunes défensives auraient pu leur coûter cher.

Dès la 7e minute, la gardienne Teagan Micah a dû se signaler pour repousser une frappe de l'Américaine Christen Press en coup de pied de coin. Megan Rapinoe a ensuite inscrit le but du tournoi en réalisant un « olympico », un but marqué directement sur coup de pied de coin sans que l'une de ses coéquipières ne redirige le ballon dans le filet.

À la 17e minute, la capitaine australienne Sam Kerr a déjoué Adrianna Franch au premier poteau sur un tir que la gardienne aurait certainement voulu revoir.

L'égalité n'a pas persisté très longtemps. Moins de cinq minutes plus tard, Kennedy a commis sa première erreur majeure en tentant d'effectuer un dégagement. Plutôt que d'écarter le danger, elle a envoyé le ballon directement vers Rapinoe. L'attaquante de l'OL Reign a enchaîné une frappe à la volée directement dans la lucarne du filet des représentantes de l'Océanie pour inscrire son deuxième du match.

Juste avant les arrêts de jeu, Carli Lloyd a donné raison à son entraîneur de l'avoir inséré dans le 11 partant à son dernier match avec la sélection américaine. Elle a profité d'une passe de Lindsey Horan pour marquer le troisième but des siennes sur un tir en demi-volée dans le coin droit.

La deuxième période a bien mal commencé pour les Australiennes. En voulant remettre le ballon de la tête à sa gardienne, Kennedy a commis sa deuxième bévue du match pour permettre à Lloyd de partir seule en échappée. L'attaquante de 39 ans n'en demandait pas plus pour réussir son doublé.

Caitlin Foord a répliqué deux minutes plus tard d'une tête croisée sur un centre de Kyah Simon.

Puis, alors que la fin de match semblait confortable pour les États-Unis, la remplaçante Emily Gielnik a réduit l'écart à un but en décochant un boulet de canon, à plus de 30 mètres du filet adverse, qui n'a laissé aucune chance à Franch.

C'était toutefois trop peu trop tard pour les Australiennes qui devront donc encore patienter avant de mettre la fin sur une première médaille olympique en soccer.

Quant aux États-Unis, ils obtiennent le bronze pour la première fois aux Jeux d'été. Ils détiennent également quatre médailles d'or et une d'argent. Depuis que la discipline a fait son entrée sur la scène olympique, en 1996, les Américaines ont échoué une seule fois à monter sur le podium, à Rio, en 2016.

À ne pas manquer