•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Le CIO n'est « pas au courant » d'un changement pour la finale de soccer féminin

Des joueuses de soccer se sautent dans les bras, rient et sourient.

Les joueuses de l'équipe canadienne de soccer féminin célèbrent leur victoire contre les États-Unis en demi-finales.

Photo : Getty Images / Atsushi Tomura

La Presse canadienne

Le Comité international olympique (CIO) a affirmé qu'il n'était « pas au courant » d'un plan pour changer l'heure du coup d'envoi du match pour la médaille d'or en soccer féminin entre le Canada et la Suède aux Jeux de Tokyo.

Mark Adams, un porte-parole du CIO, a été questionné au sujet de la possibilité de modifier l'horaire pour la finale. Il a répondu qu'il n'avait pas eu vent d'un quelconque changement.

Les deux équipes ont demandé que le coup d'envoi ne soit pas donné à 11 h, heure locale, vendredi, au stade olympique de Tokyo.

Un match débutant à cette heure est presque du jamais vu à ce temps-ci de l'année. Les prévisions indiquent que la température pourrait atteindre les 31 degrés Celsius à ce moment.

Si le match devait commencer plus tard, il pourrait y avoir des conflits d'horaire avec les compétitions d'athlétisme aussi prévues au stade olympique. D'autres stades où ont eu lieu les matchs de soccer lors du tournoi semblent cependant disponibles.

Tout changement à l'horaire des compétitions doit se faire en collaboration avec le CIO, le comité organisateur, les fédérations en cause et les diffuseurs.

Les États-Unis, champions du monde en titre, étaient attendus en finale. Un coup d'envoi à 11 h vendredi à Tokyo aurait permis au réseau NBC de diffuser le match à 22 h jeudi sur la côte est et à 19 h dans l'Ouest.

Mark Adams a indiqué jeudi qu'il ne pouvait pas fournir plus de détails sur un possible changement d'horaire.

Évidemment, quand il est question de n'importe quel changement d'horaire, nous devons négocier avec les différents comités olympiques, la fédération – la FIFA dans ce cas – et le comité organisateur. Je ne suis pas au courant de quelconque changement d'horaire à ce point, a-t-il dit.

À ne pas manquer