•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

L'or pour De Grasse au 200 m : son ex-entraîneur « extrêmement fier »

Tony Sharpe et Andre De Grasse, côte à côte dans les gradins d'un stade

Tony Sharpe et Andre De Grasse (archives)

Photo : Photo fournie par Tony Sharpe

La Presse canadienne

L'entraîneur d'Andre De Grasse quand il était plus jeune a exprimé sa profonde fierté à l'égard de la médaille d'or olympique du sprinteur, mercredi, à Tokyo. Il espère que cela incitera les jeunes Canadiens à s'initier à l'athlétisme.

L'athlète de 26 ans de Markham a remporté la finale du 200 m avec un record canadien de 19,62 s.

L'entraîneur Tony Sharpe a recruté De Grasse dans son club, la Speed Academy, à Pickering, à la fin du secondaire. Il a depuis suivi ses progrès avec beaucoup d'enthousiasme.

Je suis extrêmement fier, a dit Sharpe. Réussir ça en sept ou huit ans de compétition internationale, c'est de bon augure pour son avenir et probablement l'avenir du sprint.

De Grasse a commencé en athlétisme un peu tard, a confié Sharpe, mais ses succès sont incroyables.

Sharpe aimerait que la victoire de De Grasse encourage plus d'athlètes à essayer l'athlétisme. Selon lui, ce n'est que lors de Jeux olympiques qu'on parle beaucoup de ce sport.

J'espère que ça va inspirer beaucoup de jeunes Canadiens à pratiquer ce sport, a ajouté celui qui a remporté une médaille de bronze aux Jeux de 1984.

La victoire de De Grasse au 200 m lui a donné sa première médaille d'or olympique.

Elle survient 25 ans après que Donovan Bailey eut obtenu la médaille d'or au 100 m des Jeux olympiques d'Atlanta.

Lundi, De Grasse a décroché le bronze au 100 m.

Il compte aussi l'argent et deux médailles de bronze de Rio en 2016.

De Grasse a aussi remporté une médaille d'argent et trois de bronze aux mondiaux de 2015 et de 2019, au total.

À ne pas manquer