•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Malgré la déception, Hugo Barrette demeure optimiste

Sebastien Vigier de l'équipe de France et Hugo Barrette de l'équipe du Canada sont en pleine course à vélo lors de la compétition de vitesse individuelle. Ils sont côte à côte devant la ligne devant la ligne d'arrivée.

Le parcours d'Hugo Barrette à l'épreuve de vitesse individuelle prend fin.

Photo : Getty Images / Tim de Waele

Le cycliste madelinot Hugo Barrette aurait certainement préféré offrir une meilleure performance à l'épreuve du sprint. Il a été éliminé dès le premier tour du repêchage. Qu'à cela ne tienne, l'athlète et sa famille demeurent optimistes.

Je n'ai jamais vraiment performé en sprint. C'est vraiment le keirin, ma discipline, a-t-il déclaré après sa course.

J'ai fait quelques erreurs et ça s'est terminé comme ça. Ce n'était simplement pas ma journée. Mais je reste confiant pour la suite des choses.

Une citation de :Hugo Barrette, cycliste
Hugo Barrette

Hugo Barrette (archives)

Photo : Radio-Canada

La mère d'Hugo, Dominique Gauthier, a eu une réflexion semblable mercredi matin.

Oui, on aurait bien sûr aimé qu'Hugo passe le repêchage. C'est évident. Mais on sait que son épreuve préférée, c'est le keirin, qui aura lieu samedi, souligne-t-elle avec optimisme.

Hugo est parti à Tokyo en étant très zen. Il est allé s'amuser, en quelque sorte. Donc juste d'y aller, c'est déjà un exploit.

Une citation de :Dominique Gauthier, mère d'Hugo Barrette

Le père d'Hugo, Serge Barrette, est du même avis.

C'est sûr que, comme parent, on souhaite toujours une médaille d'or pour notre enfant. En fait, la déception ne vient pas de sa performance, mais plutôt du fait qu'après tous ses efforts, il ne puisse pas accéder à quelque chose d'un peu plus [réjouissant].

Vous savez, avec la pandémie, c'était difficile d'évaluer le niveau des adversaires d'Hugo. Les temps vus au sprint sont sincèrement surprenants.

Une citation de :Serge Barrette, père d'Hugo Barrette
Kelsey Mitchell salue la foule après avoir remporté une course, lors des Jeux panaméricains de Lima, au Pérou.

Pendant ce temps, la conjointe d'Hugo, Kelsey Mitchell, s'est qualifiée pour les quarts de finale (archives).

Photo : Associated Press / Fernando Vergara

Malgré tout, Serge Barrette déborde de fierté. Que ce soit une 10e place ou une médaille, comme parent, ce qu'on veut, c'est qu'Hugo soit heureux. Ce qu'on a, c'est un Hugo qui l'est, heureux. Pour lui, Tokyo, c'est l'occasion de faire de son mieux, de donner tout ce qu'il a. C'est ça qui compte, conclut M. Barrette.

Par ailleurs, si Hugo s'attendait à mieux au sprint, il peut se réjouir des performances de sa conjointe, la cycliste ontarienne Kelsey Mitchell, qui s'est qualifiée pour les quarts de finale.

À ne pas manquer