•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Une course « phénoménale » pour Geneviève Lalonde

Genevieve Lalonde regarde le tableau des résultats après avoir terminé sa course.

Geneviève Lalonde bat le record canadien au 3000 m steeple.

Photo : Getty Images / Cameron Spencer

Radio-Canada

Après avoir écrasé le record canadien, Geneviève Lalonde a amélioré une deuxième fois sa marque personnelle au 3000 m steeple aux Jeux olympiques de Tokyo en franchissant le fil d'arrivée en 9 min 22 s 40/100, à la grande joie de ses admirateurs en Acadie.

De courir 9 min 22 s deux fois, c'est quand même le meilleur que j'ai fait. Donc, je ne peux pas ne pas être contente avec ça, deux records nationaux, a lancé à bout de souffle la « Fusée acadienne » immédiatement après sa course.

C'était une course assez turbulente. Dès le début, l'Acadienne de 29 ans a eu de la difficulté à se placer, ce qui a rendu la course plus complexe pour elle.

Honnêtement, j'ai donné mon tout aujourd'hui, a-t-elle ajouté.

C'est phénoménal, a indiqué Marc Beaudoin. L'homme de Dieppe a déjà été l'entraîneur de Geneviève lors de ses premières années et sa conjointe, Patty Blanchard, sa partenaire d'entraînement.

Il regarde la course de Geneviève Lalonde.

Marc Beaudoin

Photo : Radio-Canada / François Leblanc

Dans son cas, stratégiquement, elle a très bien couru, comme elle devrait. Super content de son résultat, a souligné M. Beaudoin.

Déjà, lorsque Geneviève n'avait que 11 ans, Patty Blanchard et Marc Beaudoin voyait quelque chose de spécial en elle. Son sourire et sa force ont toujours été des atouts pour l'athlète olympique acadienne.

C'est formidable de voir Gen performer comme ça à son meilleur et aussi forte, a ajouté Patty Blanchard, la larme à l'oeil en se rappelant d'avoir partagé les sentiers avec Geneviève Lalonde à Moncton.

L'Acadienne s'est remise d'une blessure à temps pour les Jeux de Tokyo.

Il y a quelques mois, je n'étais pas sûre de pouvoir entrer sur la ligne de départ, même pas de faire une finale. C'est vraiment grâce à mon équipe, a avancé l'athlète.

Une athlète canadienne devant un fond blanc.

Geneviève Lalonde a terminé la course au 11e rang à Tokyo. Elle s'était classée 16e lors des Jeux de Rio en 2016.

Avec les renseignements de François Le Blanc

À ne pas manquer